>>> Ce site utilise des cookies. En poursuivant la navigation, vous acceptez leur utilisation permettant l'accès à toutes les fonctionnalités du site. En savoir plus et paramétrer vos cookies

>>>

MARE-ET-NATURE.NET

UNIVERS-AQUATIQUE.NET

Newsletter

Concours !

English español Italiano deutsch Português

C O N T A C T

Une initiative d'Anne et Yves Wouters

A C C U E I L DOSSIERS REPORTAGES BASSIN VIRTUEL Galerie PHOTOS OUTILS PHOTO/VIDEO AMPHIBIENS
  S'INSCRIRE   F O R U M   WEB TV >VENTES EN LIGNE<
CONCEPTION FAUNE FLORE ENTRETIEN EVOLUTION REVUES - PRESSE

 

L’essentiel sur les avocatiers : origine, description et culture

 

 

 

 

 

L’avocat est un fruit assez réputé pour ses multiples vertus. En effet, en plus d’être très riche en substances nutritives diverses, il est également employé à diverses autres finalités, notamment en cosmétique. Découvrez à travers cet article l’essentiel de ce qu’il faut savoir sur l’avocatier ainsi que le mode de culture.

 

Source, description et culture

 

Comme toutes les autres variétés d’arbres, les avocatiers ont eux aussi leur origine, présentent des caractéristiques qui leur sont propres et un mode de culture spécifique.

 

Origine de l’avocatier

 

Classé dans la catégorie des Lauracées, l’avocatier est à la base un arbre d’origine américaine. C’est en particulier en plein cœur de l’Amérique centrale que les premières variétés d’avocatiers sont retrouvées pour la première fois. Aujourd’hui, l’on en retrouve particulièrement dans des régions plus ou moins humides et ensoleillées. Il est également possible de voir des avocatiers en haute altitude. Ces arbres majestueux sont souvent classifiés en différentes catégories selon leurs origines. Dans ce cadre, on distingue principalement :

- l’avocatier du Mexique ;
- l’avocatier du Guatemala ;
- l’avocatier antillais.


Enfin, l’arbre a aussi la particularité de se développer très rapidement en milieu tropical.

 

Description de l’arbre

 

La taille d’un avocatier qui a atteint son stade final de croissance peut varier selon que ce dernier se trouve à l’état sauvage ou en culture domestique. Quand il grandit librement dans la nature, l’avocatier peut rapidement s’élever à plus de 20 mètres de hauteur. Par contre, en culture dans une maison ou un jardin, il n’atteint que rarement les 10 mètres.
Les feuilles de l’arbre sont vertes éclatantes en surface et d’un vert pâle à l’arrière. Entières et plus ou moins larges, les feuilles de l’avocatier sont faciles à distinguer de n’importe quel autre feuillage. Enfin, elles se renouvellent une fois par an pour assurer la longévité de l’arbre. L’avocat en ce qui le concerne est issu de petites fleurs blanches dont le développement progressif conduit à la formation d’un gros fruit vert à noyau (l’avocat).

 

Exigences de culture

 

L’avocatier ne doit pas nécessairement être exposé à beaucoup de soleil pour croître normalement. En général, une mi-exposition suffit largement. Pour le choix du milieu, il est recommandé d’opter pour des sols assez drainants et dont le pH varie entre 5 et 6. Néanmoins, il existe une donnée assez importante avec l’avocatier. Il résiste facilement à la sécheresse, mais meurt rapidement dans une terre inondée. Cela dit, après l’avoir planté, l’idéal serait de l’arroser plus ou moins régulièrement pour qu’il grandisse vite.

 

Un avocatier dans le jardin : possible ou pas ?

 

La réponse est tout simplement « oui » ! Vous pouvez aussi avoir un avocatier dans votre jardin. Cependant, cela exige que vous teniez compte de plusieurs paramètres, notamment ceux relatifs à la culture.

 

Quelques points essentiels pour commencer

 

Avant de penser à planter un avocatier dans votre jardin, il est essentiel de vérifier chacun des paramètres suivants :

- assurez-vous d’avoir suffisamment d’espace chez vous ;
- veillez à avoir du temps pour prendre soin de votre plant ;
- assurez-vous que la terre soit adaptée pour la culture.

 

Étape 1 : choisir le noyau à mettre sous terre

 

Contrairement à plusieurs autres plants, l’avocatier ne se plante pas à partir d’une graine, mais plutôt d’un noyau. La qualité de l’arbre obtenu à la fin dépend donc premièrement de la nature du noyau. C’est la raison pour laquelle cette sélection doit se faire avec beaucoup de soins. Éliminez d’office tous les noyaux qui ont commencé à pourrir, ceux qui sont déjà ouverts, qui ont été égratignés et toutes autres formes de noyaux en mauvais état. Faites de même attention à la taille du noyau que vous choisissez. L’idéal serait qu’il soit assez grand ou tout au moins de taille moyenne.

 

Étape 2 : préparer le noyau à mettre en terre

 

Une autre particularité avec le noyau d’avocatier reste la petite préparation dont il doit faire l’objet avant d’être mis en terre. Après avoir sélectionné le noyau, il est essentiel de le laver parfaitement et de le sécher immédiatement. Suite à cela, observez attentivement les deux extrémités du noyau afin de distinguer le bout large et celui pointu. La seconde extrémité (celle pointue) est censée favoriser la germination. La première par contre constitue le point de départ des racines de la plante.
Une fois que vous vous êtes procuré un bac spécial, remplissez-le d’eau. Introduisez à l’intérieur du noyau sélectionné trois cure-dents. Fixez ensuite le noyau sur le bac d’eau de sorte à mettre la partie plate dans l’eau et celle pointue à l’air libre. Laissez ensuite germer pendant quelques jours.

 

Étape 3 : la mise en terre du noyau

 

Une fois que le processus de la germination commence, le noyau devient exploitable et peut être mis sous terre. Creusez un petit trou assez profond pour contenir tout le noyau, en laissant à l’air libre la petite tige qui commence à se développer. Enfin, prenez le temps de l’arroser régulièrement sans inonder la terre. En général, un avocatier met 7 ans à se développer pleinement.




 

 

 

 

 

 

Aquajardin est géré entièrement par des bénévoles. Vous pouvez nous soutenir et nous vous en remercions.

 


 

 

FORUM AQUAJARDIN

Questions/Réponses

Accès direct

 

Journal / Abonnement

 

Inscription au journal d'information

 

Cliquez ici pour vous inscrire

 

 

TOP 5 - Dossiers

 

Les serpents du bassin

L'alimentation de la carpe koï

Le frai des poissons

La moule d'eau douce

Pourquoi pas des canards ?

 

 

Annonces

 

Annonces

 

Outils

 

Calendrier : l'essentiel

Calendrier des travaux

Librairie Aquanature

Economiseur d'écran

Fonds d'écran

Barre d'outils

Bords et abords du bassin

Dictionnaire

Grand répertoire Faune et Flore

Aqualyser (Aquatic Science)

 

 

Partenaires


Blog Habitat Durable

 

Jobposting

 

Univers Aquatique

Bestofwebsites.net, l'annuaire du meilleur du web... le best of du web... l'insolite du web... les meilleurs liens !
Bestofwebsites.net

 

Jardinature.net

 

Journaux.fr

 

 

Annonces

 

Annonces

 


A C C U E I L L I E N S BANNIERES & LOGOS HEBERGEMENT WEB LIBRAIRIE CONTACT / NEWSLETTER


© 1999-2022 Aquajardin

Respect et protection : loi du 11 mars 2003 relative à la société d'information
Copyright et vie privée