Le système de notifications remplace les avertissements par email. Tout est réglable dans votre profil.
Vous pouvez charger facilement des images dans un message avec l'onglet "Fichiers joints" en dessous de la zone de message.
Cependant, nous vous encourageons à utiliser la Galerie Photos de façon à pouvoir retrouver vos photographies facilement.

:nenuy: Offres réservées aux membres actifs Aquajardin : Cliquez ici ~ Concours Bricolage : Cliquez ici

Où et comment acheter des koi ?

Forum sur la vie animale aquatique. Poissons d'ornement (carpes Koï, Ides, poissons rouges...), amphibiens (grenouilles, crapauds, tritons...), insectes aquatiques

Modérateur : Equipe Aquajardin

Avatar du membre
philippe212
Modérateur
Modérateur
Messages : 6174
Enregistré le : mer. 06 févr. 2008, 07:28
Localisation : Belgique (Mollem) Asse

Où et comment acheter des koi ?

Message par philippe212 » dim. 12 sept. 2010, 11:44

D’où proviennent les koi du commerce ?

Les sources d’approvisionnement en koi s’étalent sur de très nombreux pays de production. Provenant principalement du japon, d’Israël, de Malaisie, aux Etats-Unis, en Afrique du sud, en Chine ou a Chypre mais aussi à quelques pas de chez vous en Europe ( France et Belgique par exemple)

Le Japon
Incontestable leader quantitatif et qualitatif
Les plus beaux koi en sont bien représentés car leurs critères de sélection sont déterminant, la qualité des espèces en font que leurs productions sont toujours aux premiers rangs
Les koi du Japon sont parmi les plus beaux, ils représentent le meilleur choix en terme d’investissement, tant au point de vue de la définition des couleurs que de la diversité des variétés. Cependant la qualité se paie

Israël
Une des grandes provenances pour nos magasins. Beaucoup de bruits circulent sur la qualité médiocre de ces koi, selon moi a tort
Il y a bien eu quelques problèmes dans le passé, mais au japon également du aux diverses productions des non producteurs et éleveurs professionnels
Si l’offre en coloris n’est peut-être pas aussi large, elle est de qualité reconnue et souvent à un prix plus bas que pour la japonaise
Quelques distributeurs ont tissé des relations suivies avec des fermes de ce pays et la production qu’ils proposent à la clientèle est de qualité

Malaisie
Egalement un grand producteur, mais moins présent sur nos marchés qu’auparavant. Ils produisent un excellent sujet dans des coloris comme les Ogon et les Purina

Europe
Il y a tant en France qu’en Belgique d’excellents pisciculteurs. La qualité de leur production, issue de géniteur de très haut niveau, acquis au japon, ne cesse d’augmenter au fil des années.
Il en est de même de leurs installations et des étangs d’élevage qui n’ont rien à envier au Mup pont japonais.
Pour l’amateur, c’est une excellente alternative car cette production ne manque pas d’avantage : A l’achat, les poissons sont moins stressés car le circuit de distribution est beaucoup plus court.
- Ils sont parfaitement acclimatés à nos climats
- Ils sont moins chers

Les catégories
Selon le pays de production, les catégories diffèrent (ce qui ne simplifie pas la tache)
Au Japon : on parle de Standard quality, quality, verry higt quality, show quality et les Tape koi (sujets exceptionnels)
Dans les autres pays de production, on parle de catégorie B, A et select
Ces classifications servent surtout aux professionnels. On ne rencontre que rarement, dans le commerce, des indications à ce sujet si ce n’est chez les meilleurs

Que choisir ?
C’est une question personnelle qui dépend de vos goûts et de votre portefeuille.
Certains se contenteront de belles koi qui apporteront de la couleur au bassin sans être pour autant des « bêtes de concours » ; d’autres, plus exigeants, opteront pour des sujets de très grande qualité forcément plus chers.
Dans tous les cas, il faut être intransigeant sur la qualité sanitaire des poissons que vous achetez

Ou acheter ?
La dessus je suis catégorique, essentiellement auprès de professionnels reconnus.
Les pseudo professionnels sont à exclure.
Les animaleries sont moins susceptibles d’offrir la même qualité de service de compétence et de marchandise
Image
Les Professionnels doivent non seulement prouver une parfaite connaissance des koi (ainsi que des autres espèces commercialisées) et de leurs élevages, mais aussi posséder des infrastructures dignes d’accueillir dans les meilleures conditions les sujets qui seront mis en vente
Ce qui veux dire
- un nombre de viviers et/ou de bacs de stockage suffisants pour trier les poissons selon les tailles, la qualité…
- que ces viviers soient suffisamment profonds que pour assurer aux poissons, souvent en surnombre, un bon confort ;
- qu’ils soient dotés de systèmes performants d’épuration des eaux (filtres, oxygénateurs …) afin de garantir une eau claire et saine à la population piscicole ;
- que ces installations et bien en évidemment les poissons soient sous contrôle vétérinaire stricte
- à ces installations basiques, il convient d’y ajouter des bacs de quarantaine, un petit office pour le contrôle sanitaire avec microscope et matériel d’analyse d’eau
- sinon un local pour le moins un poste de travail affecté au conditionnement des poissons pour leur transport en toute sécurité (bombonne d’O2, sacs plastiques à double paroi …)
L’idéal est de visiter plusieurs revendeurs préalablement sélectionnés sur base d’informations en votre possession et de la faire un choix réfléchi

L’achat par Internet
C’est un circuit acceptable, à condition que les achats soient effectués auprès de distributeurs de très grandes renommée possédant une logistique performante. Il ne suffit pas que l’opérateur dispose d’un webmaster très compétent qui concoctera un site capable de vous allécher, encore faut-il vous proposer des poissons de qualité et de vous les expédier dans des conditions optimales
Personnellement, je préfère de loin voir de mes propres yeux le koi, le vendeur et l’installation du vendeur

Le critère de sélection de l’achat d’un koi
Image
La forme du corps qui doit être tel le fuselage d’un avion, régulier, exempt de coups, d’excroissances, de déformations et de blessures
Les nageoires doivent être entières, spécialement les nageoires pectorales qui doivent avoir la forme d’une palette de peintre
Pour chaque variété la couleur de fond doit être impeccable, les dessins des autres couleurs, souvent appelées taches ou motifs doivent être aux contours précis
N’achetez jamais un koi dans un vivier ou un bac ou il y a des poissons qui se frottent sur le fond ou les parois
Le regard sur tous les koi qui se trouvent dans le vivier où vous avez sélectionné votre koi est déterminant pour éviter une contagion possible du koi choisi

Quand vous avez fait votre choix, il ne reste plus qu’a demander aux vendeurs de prendre le koi choisi, la ca doit se faire délicatement et sans stress avec une épuisette ou un filet assez grand et ensuite avec une chaussette a fine maille affin de ne pas toucher le koi avec ces mains.
Le koi sera alors placé dans un bac flottant afin de vérifier de près une seconde fois l’état du koi
Si cette procédure n’est pas effectuée correctement dans ce sens, n’achetez pas
Ensuite le koi devra être placé dans un sac de plastique assez grand et un seul individu par sac pour des koi de plus de 10 cm
Une dernière vérification du koi est a faire pour voir si la pêche et l’emballage du koi na pas occasionner de blessure ou autre
Le transport devra se faire rapidement entre la mise en sac et la mise dans votre bassin, inutile de passer votre temps dans le magasin pour faire des achats de dernières minutes , ces achats doivent se faire avant la mise en sac ou une autre fois

Voici, j’espère ainsi avoir répondu a vos questions en vous donnant un maximum d’infos, vous pouvez donner vos avis personnels sur le sujet

Bien a vous :wink:
Philippe
Nous sommes les acteurs de ce roman dont on ne connaît pas l’auteur, le livre du temps (M.S)
facebook - Philippe de vries - amicalement et défense d’afficher la mauvaise humeur
Mon site web : http://bassins.latransparence-devries.com
Image

Avatar du membre
kathy61
Super passionné(e)
Super passionné(e)
Messages : 3384
Enregistré le : dim. 29 juin 2008, 12:43
Localisation : 78 limite 28 (pres de Houdan)
Contact :

Message par kathy61 » lun. 13 sept. 2010, 09:18

Merci pour ces précieux conseil

j'ajouterai qu'il vaut mieux éviter d'introduire des KOI de provenance différente en même temps et éviter de les acheter en animalerie

je suis d'accord avec Philippe , il est essentiel si vous achetez des KOI et notamment des KOI japonaise de bien connaître le vendeur et d'avoir confiance.

Mais le problème avec les KOI c'est que même si les KOI achetés sont en parfaite santé et sans parasite il faut faire une quarantaine et les mettre progressivement en contact avec vos autres KOI car chaque bassin étant différent chaque KOI a ses propres défenses immunitaires et mettra un certain temps à s'immuniser contre les bactéries présentes dans votre bassin ( donc il faut au bout d'une période de surveillance de 8 à 10 jours en quarantaine et si possible à 23 degré, ajouter ensuite dans le bac de quarantaine au moins une koi provenant de votre bassin )

les risques sont réelles à chaque fois que vous ajoutez un nouveau koi et sans vraie quarantaine vous risquez

- Qu'il subisse une attaque bactérienne ou/et parasitaire mais que les anciens ne soient pas touchés ( et ce sera un moindre mal)
- Qu'il reste en bonne santé mais que vos anciens KOI subissent attaque bactérienne
- Que le nouveau et les anciens subisse attaque bactérienne

Donc il fait savoir qu'il y a toujours un risque en introduisant une nouvelle KOI dans votre bassin et si vous multipliez les provenances vous multipliez les risques

Donc introduire peu de KOI à la fois et si possible quarantaine car même si les vendeurs prof font tous subir des quarantaines à leur KOI cela ne vous met pas à l'abri.

Si vraiment vous ne pouvez pas faire de quarantaine faite au moins un deep de sel avant de le mettre dans votre bassin

Philippe une nouvelle idée de post = Comment faire une quarantaine

Si tu veux je veux bien préparer un article sur le protocole de quarantaine et tu pourra le compléter si besoin

Avatar du membre
FusingGrain
Modérateur
Modérateur
Messages : 870
Enregistré le : jeu. 20 août 2009, 10:01

Message par FusingGrain » lun. 13 sept. 2010, 10:37

Je suis tout à fait d'accord sur la quarantaine que tu expliques Kathy, sauf un point, 8 à 10 jours de quarantaine est bien trop court, si on veut faire une quarantaine correcte c'est au moins 40 jours avec dès le départ un koi du bassin avec le ou les nouveaux arrivants, certaines maladies mettent plus de temps à se développer, on peut meme aller à 60 jours de quarantaine par sécurité.

Je traite actuellement le bassin et ses occupants contre le gyrodactilus, un premier traitement à été fait il y a 10 jours, comme il en reste encore, je fais un second traitement, à raison de 8 jours par traitement, je suis deja à 16 jours rien que pour le traitement, puis je vais leur mettre de l'immunogen ( encore 5 jours pour lui) ce qui donne un total de 21 jours.

Pour le costia par exemple, j'ai du traiter au formol , un premier traitement de 7 jours, 7 jours d'attente et un second traitement de 7 jours et ensuite il faut encore que le poisson recupere, on peut l'aider avec de l'immunogen ( 5 jours de plus) ce qui donne un total de 26 jours dans ce cas.

Je n'ai aucune idée du temps que mettent les maladies à se developper, mais à mon avis il faut quand meme 7 jours je pense.

Tout ceci pour bien montrer l'importance de la quarantaine, mais à condition de ne pas la faire à 10 jours mais bien plus pour le bien du bassin et de ses habitants...

Jean-Michel

Avatar du membre
kathy61
Super passionné(e)
Super passionné(e)
Messages : 3384
Enregistré le : dim. 29 juin 2008, 12:43
Localisation : 78 limite 28 (pres de Houdan)
Contact :

Message par kathy61 » lun. 13 sept. 2010, 11:22

FusingGrain a écrit :Je suis tout à fait d'accord sur la quarantaine que tu expliques Kathy, sauf un point, 8 à 10 jours de quarantaine est bien trop court, si on veut faire une quarantaine correcte c'est au moins 40 jours avec dès le départ un koi du bassin avec le ou les nouveaux arrivants, certaines maladies mettent plus de temps à se développer, on peut meme aller à 60 jours de quarantaine par sécurité.

Je traite actuellement le bassin et ses occupants contre le gyrodactilus, un premier traitement à été fait il y a 10 jours, comme il en reste encore, je fais un second traitement, à raison de 8 jours par traitement, je suis deja à 16 jours rien que pour le traitement, puis je vais leur mettre de l'immunogen ( encore 5 jours pour lui) ce qui donne un total de 21 jours.

Pour le costia par exemple, j'ai du traiter au formol , un premier traitement de 7 jours, 7 jours d'attente et un second traitement de 7 jours et ensuite il faut encore que le poisson recupere, on peut l'aider avec de l'immunogen ( 5 jours de plus) ce qui donne un total de 26 jours dans ce cas.

Je n'ai aucune idée du temps que mettent les maladies à se developper, mais à mon avis il faut quand meme 7 jours je pense.

Tout ceci pour bien montrer l'importance de la quarantaine, mais à condition de ne pas la faire à 10 jours mais bien plus pour le bien du bassin et de ses habitants...

Jean-Michel
8 à 10 jours à 23 c'est la première étape seul , ensuite on ajoute une KOi du bassin et on garde les deux encore 10 jours
et au départ on fait un frottis pour savoir si la KOI a des parasites ou pas,

Avatar du membre
joel08
Super passionné(e)
Super passionné(e)
Messages : 341
Enregistré le : jeu. 17 juin 2010, 12:24
Localisation : Belgique (VERVIERS)

Message par joel08 » lun. 13 sept. 2010, 12:44

Si vous faites un sujet complet sur la quarantaine, je vais attendre et posé les questions après car je suppose qu’il doit y avoir un minimum de filtration, d’apport d’oxygène, de litres d’eau du bassin a mettre dans le bac en fonction de la taille du poisson
:P
Dura lex sed lex
Bassin de 5m3 3 Kois 2 ides, filtration Biosmart 24000 pompe aquamax 8500 clarificateur UVC Vitronic 24W

Avatar du membre
philippe212
Modérateur
Modérateur
Messages : 6174
Enregistré le : mer. 06 févr. 2008, 07:28
Localisation : Belgique (Mollem) Asse

Message par philippe212 » lun. 13 sept. 2010, 20:04

Bonjour Oichich

Oui exact, une bonne quarantaine doivent se faire dans des bonnes conditions avec un bac assez grand en fonction du koi +bulleur et filtre
Des changements d'eau réguliers également
Je verrai prochainement pour faire un post quarantaine dés que j'ai un peu de temps
8 à 10 jours à 23 c'est la première étape seul , ensuite on ajoute une KOi du bassin et on garde les deux encore 10 jours
et au départ on fait un frottis pour savoir si la KOI a des parasites ou pas,
Exact, Kathy a raison, une quarantaine doivent se faire minimum 10 à 15 jours et ceci a 23 - 25 jours
Également si le vendeur est équipé de microscope, demander un frottis du koi choisi

Philippe
Nous sommes les acteurs de ce roman dont on ne connaît pas l’auteur, le livre du temps (M.S)
facebook - Philippe de vries - amicalement et défense d’afficher la mauvaise humeur
Mon site web : http://bassins.latransparence-devries.com
Image

Avatar du membre
Francis55
Super passionné(e)
Super passionné(e)
Messages : 4927
Enregistré le : lun. 05 mai 2008, 12:31

Message par Francis55 » mar. 14 sept. 2010, 16:56

hs
Modifié en dernier par Francis55 le lun. 06 déc. 2010, 11:02, modifié 1 fois.

Avatar du membre
philippe212
Modérateur
Modérateur
Messages : 6174
Enregistré le : mer. 06 févr. 2008, 07:28
Localisation : Belgique (Mollem) Asse

Message par philippe212 » mer. 15 sept. 2010, 21:09

Cependant il faut savoir que certains professionnels -chez qui il est préférable d'acheter- réalisent eux mêmes à réception une quarantaine ( Kathy , chez Tony c'est ..4 mois..)
Oui, certains comme tu écris car malheureusement pas tous
et avant d'ajouter ces nouveaux venus ,le bassin a reçu du sel à raison de 3 kg/m3 d'eau cela pour faciliter l'adaptation des nouveaux Kois
3 kg /m³, oui c'est possible mais pas pendant 4 mois et certainement pas 3kg et 2kg en plus le lendemain
Car avec des dosages de sel comme cela, ils ne pourront pas placer des médicaments si une maladie ou autre est découverte

Certains professionnels passent des quarantaines aux nouveaux koi et le temps de ces quarantaines, n'est en général que d'un mois ou moins
Malheureusement tous ne le font pas, ce qui fait une sélection des professionnels pour nous acheteur a qui on peut acheter les koi ou non

Philippe
Nous sommes les acteurs de ce roman dont on ne connaît pas l’auteur, le livre du temps (M.S)
facebook - Philippe de vries - amicalement et défense d’afficher la mauvaise humeur
Mon site web : http://bassins.latransparence-devries.com
Image

Avatar du membre
Francis55
Super passionné(e)
Super passionné(e)
Messages : 4927
Enregistré le : lun. 05 mai 2008, 12:31

Message par Francis55 » mer. 15 sept. 2010, 22:54

sh
Modifié en dernier par Francis55 le lun. 06 déc. 2010, 11:02, modifié 1 fois.

Avatar du membre
philippe212
Modérateur
Modérateur
Messages : 6174
Enregistré le : mer. 06 févr. 2008, 07:28
Localisation : Belgique (Mollem) Asse

Message par philippe212 » jeu. 16 sept. 2010, 20:15

Infos supplémentaires

Généralement un koi accepte des variations graduelles et légères des valeurs de l’eau, cependant l'équilibre de l'eau est un équilibre fragile
Les variations soudaines et un équilibre fragile entraînent le risque d'une toxicité directe, entraînant également une augmentation du stress
Il y a, a ce moment la une surproduction de cortisol (hormone) et donc la résistance du poisson sera diminué

De même avec les températures, nous savons qu'un koi accepte facilement des changements progressifs de la température.
Cependant, il le ne supportera que difficilement des variations de température de plus de 5°C par jour
Dans les petits bassins, ces écarts de température sont très souvent présents
La température du koi même ne diffère en moyenne qu'un demi degré de leur environnement, le métabolisme ne sera que très faible en hiver
Le système immunitaire étant à son bas niveau et donc les agents, bactéries et autres pathogènes peuvent se produire plus vite

En hiver l'activité enzymatique est réduit, donc si le koi reçoit a manger, cette nourriture sera mal digérée et donc peut donner lieu a une obstruction de l'intestin
La nourriture risque de pourrir dans l'intestin et provoque alors des dégâts considérables

Philippe
Nous sommes les acteurs de ce roman dont on ne connaît pas l’auteur, le livre du temps (M.S)
facebook - Philippe de vries - amicalement et défense d’afficher la mauvaise humeur
Mon site web : http://bassins.latransparence-devries.com
Image

Avatar du membre
kathy61
Super passionné(e)
Super passionné(e)
Messages : 3384
Enregistré le : dim. 29 juin 2008, 12:43
Localisation : 78 limite 28 (pres de Houdan)
Contact :

Message par kathy61 » ven. 17 sept. 2010, 08:48

latransparence212 a écrit : En hiver l'activité enzymatique est réduit, donc si le koi reçoit a manger, cette nourriture sera mal digérée et donc peut donner lieu a une obstruction de l'intestin
La nourriture risque de pourrir dans l'intestin et provoque alors des dégâts considérables

Philippe
En hiver ça ne veut pas dire grand chose car si on est dans le sud ou dans le Nord les températures sont tres différentes et beaucoup de personnes vivant dans le sud nourrissient tout l'hiver ou presque car la température de leur eau ne descend quaisment jamais en dessous de 6 degré

Il est peut-être préférable de dire " en dessous de 6 degré " quand penses tu ?



5/6 degré c'est la température indiquée sur la nourriture spéciale "hiver" pour KOI

Une chose est certaine si vous avez des KOI il est préférable de ne pas étendre la filtration l'hiver ,la grande majorité est maintenant d'accord sur ce point :

Avatar du membre
joe
Passionné(e)
Passionné(e)
Messages : 300
Enregistré le : jeu. 20 mai 2010, 15:33
Localisation : hainaut

Message par joe » ven. 17 sept. 2010, 10:19

bonjour,

dans la logique, je ne suis pas d'accord avec le fait de laisser tourner la filtration l'hiver par grand froid car en reflechissant bien,

le but d'un fosse dans un bassin est de permettre une temperature sensiblement plus élevée que la surface de l'eau ou la temperature exterieure.

donc, il me semble que (mais ça n'engage que moi) lorque la pompe tourne, l'eau circule dans le bassin et de ce fait la teperature diminue meme dans la fosse.

qu'en pensez-vous??

je ne suis pas un pro, donc je laisse le soin aux pro de trancher.....

geoffrey

Avatar du membre
kathy61
Super passionné(e)
Super passionné(e)
Messages : 3384
Enregistré le : dim. 29 juin 2008, 12:43
Localisation : 78 limite 28 (pres de Houdan)
Contact :

Message par kathy61 » ven. 17 sept. 2010, 11:10

joe a écrit :bonjour,

dans la logique, je ne suis pas d'accord avec le fait de laisser tourner la filtration l'hiver par grand froid car en reflechissant bien,

le but d'un fosse dans un bassin est de permettre une temperature sensiblement plus élevée que la surface de l'eau ou la temperature exterieure.

donc, il me semble que (mais ça n'engage que moi) lorque la pompe tourne, l'eau circule dans le bassin et de ce fait la teperature diminue meme dans la fosse.

qu'en pensez-vous??

je ne suis pas un pro, donc je laisse le soin aux pro de trancher.....

geoffrey
L'idéal est d'avoir par exemple un skimmer relié au filtre ainsi l'hiver on laisse tourner la filtration via le skimmer uniquement , ou on peut relever la pompe ( si en mode pompé)

On aura moins de problème au printemps avec une filtration qui aura tourné tout l'hiver. Philippe confirmera

Pour les bassins avec que des PR c'est moins utile mais avec des KOI c'est vraiment préférable. Et comme pour des KOI on conseil une fosse d'au moins 1M50, durant l'hiver si filtration via un skimmer, dans la fosse à 1M50 ça reste plus chaud qu'en surface

Hélas cette année encore je serai obligée de couper mon filtre si il gèle trop fort car il n'est pas isolé mais ce sera le dernier hiver j'espère, en même temps que je vais agrandir le bassin je vais isoler mon filtre pour pouvoir faire tourner le filtre même en hiver en prévoyant un système hiver ( via un skimmer) et un système été via bond de fond ou bond de fond inversé
Ma fosse fera 1M80 de profondeur donc si durant l'hiver je filtre via un skimmer à 1M80 ça devrait être OK

il y a un article sur le site sur la filtration l'hiver

PS : pour finir je dirai qu'avec une profondeur de seulement 1 Mètre, au plus fort de l'hiver il n'y aura quasiment plus de différence de température entre 1 mètre et la surface,
en fait la fosse de 1 mètre seulement permettra une inertie plus grande mais à long terme la température sera la même

Avatar du membre
Francis55
Super passionné(e)
Super passionné(e)
Messages : 4927
Enregistré le : lun. 05 mai 2008, 12:31

Message par Francis55 » ven. 17 sept. 2010, 12:27

lk
Modifié en dernier par Francis55 le lun. 06 déc. 2010, 11:02, modifié 1 fois.

Avatar du membre
kathy61
Super passionné(e)
Super passionné(e)
Messages : 3384
Enregistré le : dim. 29 juin 2008, 12:43
Localisation : 78 limite 28 (pres de Houdan)
Contact :

Message par kathy61 » ven. 17 sept. 2010, 12:58

Beaucoup de possesseurs de KOI couvrent 80% de leur bassin avec des plaques de Styrodur et l'eau ne gèle pas du tout

je vais peut-être le faire cette année si j'en trouve mais avec la forme de mon bassin ça ne va pas être facile à poser

je vais aussi mettre un tuyau de 3 mètres ( = longueur de ma cascade qui est en pente douce) en haut de la cascade afin que l'eau sortant du filtre au lieu de tomber dans la cascade passe par le tuyau que je ferai arriver en dessous du miroir de l'eau car une cascade refroidit trop l'eau , recouvrir mon filtre pour l'isoler le plus possible et si cette année il ne fait pas aussi froid que les deux derniers hiver je devrais pouvoir laisser tourner la filtration. la pompe sera alors relevée à 50 cm au lieu d'être dans la fosse. Mais si il fait aussi froid que l'année dernière je serai obligée de l'arrêter encore cette année :cry:

Répondre

Retourner vers « La Faune aquatique »