Le système de notifications remplace les avertissements par email. Tout est réglable dans votre profil.
Vous pouvez charger facilement des images dans un message avec l'onglet "Fichiers joints" en dessous de la zone de message.
Cependant, nous vous encourageons à utiliser la Galerie Photos de façon à pouvoir retrouver vos photographies facilement.

:nenuy: Offres réservées aux membres actifs Aquajardin : Cliquez ici ~ Concours Bricolage : Cliquez ici

La montagne des bambous

Le jardin chinois

Modérateur : Equipe Aquajardin

Répondre
Avatar du membre
zhangji
Super passionné(e)
Super passionné(e)
Messages : 848
Enregistré le : jeu. 24 août 2006, 22:13
Localisation : Haute-Savoie
Contact :

La montagne des bambous

Message par zhangji » lun. 15 oct. 2007, 00:09

Bonjour,

Voici les derniers bambous de plantés, sur la partie la plus haute de mon terrain, direction sud. Ainsi prend forme la Montagne des Bambous, une des cinq montagnes de mon jardin chinois.

Il y en a une trentaine, principalement des Phyllostachys aurea, le seul non comestible. Je l'ai choisi parce qu'il forme de très beaux chaumes dorés et qu'il est destiné à former une haie.

Les autres bambous sont tous culinaires. Le délice des délices est le Phyllostachys pubescens (Mazel), un peu délicat sous ce climat. Il faudra que je le protège sérieusement des rigueurs de l'hiver. Il fait partie des bambous géants (ces plantes sont subdivisées en nains, petits, moyens et géants). Non pas qu'il atteindra ses 30 m sous le climat de la Haute-Savoie. Mais avec 6 - 7 m, je serai un homme heureux.

Puis il y a le Phyllostachys Sulfurea : ses chaumes sont comme une peau de léopard "sulfureux", encore un géant, accompagné de deux comparses, le Phyllostachys Nigra Boryana et le Phyllostachys Nigra Henonis. Les autres bambous de la compagnie sont des moyens : le Phyllostachys Nuda, le Phyllostachys Aureocaulis et le Phyllostachys Nigra. Ce dernier s'est déjà montré bien coopératif, car pour son deuxième été chez moi, il s'est élancé à 3,50 - 4 m. Je ne m'attendais pas à tant. Tous ces bambous résistent à des froids jusqu'à - 20 à - 24 °C. Donc pas de soucis de ce côté-là.

Sur les photos on verra qu'ils sont en général encore modestes : la première génération fait 3 -4 m, la deuxième 2 - 2,50 m et la troisième (que je viens d'installer) entre 1 et 1,50 m.

Les bambous ont été un franc succès jusqu'à présent. J'y vois deux raisons principales. La première : des fournisseurs de confiance (Botanic et la Bambouseraie Prafrance). Puis j'ai appliqué les méthodes de plantation et de soins traditionnels, tels qu'ils sont expliqués par Chen Haozi dans le Hua Jian (Miroir des Fleurs) - XVIIme siècle.

Pour atteindre l'effet escompté, il faudra attendre deux à trois ans, pour une première esquisse. Après cela, la bambouseraie se développera rapidement en densité et en hauteur. (Oui, je sais, ce sont tous des bambous rhizomateux et il faudra que je les garde sous contrôle, sous peine d'être responsable de la première forêt de bambou sauvage de la Haute Savoie - ma foi, je pourrrai toujours emprunter quelque panda de mes amis du Sichuan).

Enfin, voici quelques photos de la (future) montagne des bambous :

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Zhangji
Projet d'un jardin chinois dans le 74.
Mon album photos : http://www.aquajardin.net/galerie/index.php?cat=10712

Avatar du membre
PASO
Apprenti(e)
Apprenti(e)
Messages : 58
Enregistré le : dim. 26 août 2007, 08:33
Localisation : Essonne

Message par PASO » sam. 27 oct. 2007, 07:00

Bonjour,

Ils ne sont pas un peu trops prêt du bassin :?:

J'ai mois aussi des Bambous prêt du bassin et je râle constament car j'en ai assez de devoir enlever leurs feuilles du dessus de l'eau. :?
L'eau source de vie

Avatar du membre
zhangji
Super passionné(e)
Super passionné(e)
Messages : 848
Enregistré le : jeu. 24 août 2006, 22:13
Localisation : Haute-Savoie
Contact :

Message par zhangji » sam. 27 oct. 2007, 09:51

Bonjour,

Pour les bambous, pas de problème. Mais à 10 m j'ai un poirier géant et quand le vent vient dui mauvais côté ... et pire, surplombant le bassin, il y a un grand saule pleureur, très joli, qui évidemment dépose maintenant ses feuilles sur le bassin. D'ailleurs il en perd aussi pendant toute l'année.

Mais la conception du bassin(et c'est une caractéristique involontaire) fait que les feuilles qui flottent partent vers un deuxième bassin plus bas, où elles sont dérivées vers un trop plein. Donc la plus grosse partie des feuilles est ainsi éliminée. Il y en an bien sûr qui s'enfoncent dans l'eau. MLais comme il y a en plus un apport constant d'eau fraîche par des sources et le ruissellement (bassin à fond d'argile), la composition de l'eau reste stable.

J'ajoute que de temps en temps j'enlève des feuilles. Mais pas au point que cela soit une charge.

zhangji
Projet d'un jardin chinois dans le 74.
Mon album photos : http://www.aquajardin.net/galerie/index.php?cat=10712

Répondre

Retourner vers « Jardin chinois »