Le système de notifications remplace les avertissements par email. Tout est réglable dans votre profil.
Vous pouvez charger facilement des images dans un message avec l'onglet "Fichiers joints" en dessous de la zone de message.
Cependant, nous vous encourageons à utiliser la Galerie Photos de façon à pouvoir retrouver vos photographies facilement.

:nenuy: Offres réservées aux membres actifs Aquajardin : Cliquez ici ~ Concours Bricolage : Cliquez ici

Sur le flan au fond de l'eau

Les animaux du bassin sont généralement peu sujets aux maladies. Très souvent, ces dernières apparaîssent à cause d'un déséquilibre, à cause d'un stress...

Modérateur : Equipe Aquajardin

Répondre
Avatar du membre
Maedhros
Arrivant(e)
Arrivant(e)
Messages : 5
Enregistré le : mar. 03 août 2021, 16:16
Localisation : Mouscron, Belgique

Sur le flan au fond de l'eau

Message par Maedhros » ven. 19 nov. 2021, 11:28

Bonjour à tous,
je viens faire appel à vos connaissances et expériences.
Afin de gagner du temps je vais tenter de vous fournir un maximum d'informations pour que vous ayez une vision la plus large possible de la situation.

1) Etang: Cet été j'ai entrepris une remise en route des étangs de ma nouvelle habitation. Bassins de 2m3 et 5m3 (la filtration se fait dans celui de 2m3 et revient dans celui de 5m3 dont le trop plein se déverse dans le petit. Après qqs semaines de recherches, remises en route et apprentissage, j'ai obtenu une eau claire et prête à accueillir les poissons. En août j'ai donc introduit: 3 Koïs de 1 an, 5 Sarasa (7cm) et 5 Shubunkin (10 cm); j'ai rapidement perdu 1 Shubunkin et 1 sarasa (bien que je n'ai jamais retrouvé ce dernier (mangé?). J'ai aussi introduit 2 perches soleils récupérés chez une membre active de ce forum.

2) Le soucis: Il y a qqs semaines (je dirais +/-5).... je vois le chat du nouveau voisin au bord de l'étang... bon il file dès que j'approche.
Je ne pourrais dire si direct ou le lendemain, je vois un des Sarasas sur le flan en surface... triste; j'attrape l'épuisette mais quand je l'approche il repart nager normalement. Le lendemain il gisait sur le flan dans le fond...mais se déplacait entre deux. Par précaution j'ai fait un traitement préventif de l'eau (traitement contre les maladies les plus courantes); ensuite tout le monde renageait correctement (en // les températures ont remontées je ne sais pas si c'est lié mais j'y ai fait un lien).
Puis rebelotte,
j'ai refait un traitement mais rien ne changeait. Puis il nageait à nouveau parmi ses congénères....

Puis hier, à nouveau le même poisson dans le fond, sauf qu'un Shunbunkin y était aussi.

Je ne sais que faire, mes recherches m'ont aménées à la maladie du sommeil mais d'une part, aucune des circonstances l'amenant ne semble avoir eu lieu (si ce n'est un éventuel stress à cause du chat du voisin); d'autres parts de ce ue j'en ai compris elle est mortelle et "rapide".
Vu que je m'approche de mon premier hiver je ne sais pas quel comportement adopteront les poissons avec le refroidissement de l'eau etc...

Derniers éléments pouvant aider ou non:

1) les analyses bandelettes de l'eau sont bonnes

2) Dans le bassin inférieur (celui de filtration) il y a rapidement des algues filamenteuse (à noter que les éventuels trop pleins de nourriture vont dans celui-là vu que le trop plein s'y déverse)

Niveau filtration j'ai donc la pompe qui amène l'eau à la lampe UV puis système de filtration 3 bacs (brosses puis 2 types mousse)

J'ai des bulleurs également; à ce propos je me demande si cela n'a pas commencé un peu après que j'ai remonté les bulleurs à 20 cm de la surface de l'eau (pour ne pas refroidir l'eau en hiver)...cela pourrait-il être la cause, créant un manque d'oxygène dans le fond du bassin? (sachant qu'il y a donc plusieurs diffuseurs à 20 cm de la surface et que l'eau se déverse d'une hauteur de 30 cm après filtration?

A vous la parole, en espérant ne pas perdre de poissons

Avatar du membre
goma666
Super passionné(e)
Super passionné(e)
Messages : 7696
Enregistré le : jeu. 17 juin 2010, 20:54
Localisation : Belgique-Hainaut-Borinage City

Re: Sur le flan au fond de l'eau

Message par goma666 » ven. 19 nov. 2021, 18:19

Bon, je vais essayer de "dégrossir" le sujet.
2m³ et 5 m³ : mais quelles dimensions, histoire de voir le rapport surface et pronfondeur, sachant que sur des koïs, vaut mieux 1.30/1.50...(là, déjà tu va voir qu'a mon avis la profondeur n'est pas optimale.

tu dis que la filtration se fait par le 2m³, mais tu parles aussi d'un filtre avec UV et 3 bacs (brosses et 2 mousses) : il ya a quoi dans les 2 m³? ne me dis pas de la pouzzolane et des plantes (bien que ça ne soit pas "mauvais", mais je suis pas fan du tout des pseudos lagunage)

pompe , filtre et l'UV pompe: quelles marques et modéles et puissance ? (là, je m'attends a du sous marque et du sous dimensionnés , c'est pas un reproche...ne t'inquiéte pas...)

les chats: oui ça evidemment, ça peut te choper un poisson, le blessé... mais c'est pas pire qu'un héron ( il y en as un qui est encore venu chez moi, il y a un jour ou deux) . tu peux mettre une cloture éléctrique. (j'avais un truc pas mal, mais les piquets pas top, j'ai mis plus cher...un poil plus esthétique et résistants)

les tests: bon, tu fais des bandelettes mais donnes nous les résultats (et essaie d'investir dans du test gouttes (jbl au mieux, Colombo c'est déjà mieux)

chez moi, pas de bulleurs dans le bassin, mais dans le filtre. dans le bassin, uniquement si il y a un gros risque de t° trop haute ou trop basse.
les filamenteuses, c'est en début de saison, le reste de l'année, ça va.

fais tu des changements d'eau (10% par semaine...) je suis en dessous de ça, mais je fais des mises a niveau plusieurs fois par semaine car j'ai un FAT (Filtre à tambour) qui consomme de l'eau

Quelle nourriture? suivant les marques, soit c'est des trucs qui n'apportent rien a tes poissons, soit tu prends un bon milieu de gamme (moi, j'ai choisis ça)

n'hésite pas a mettre des photos, et autres détails...
:wave: Manu
Mon Bassin 2021
+/-18m³ + 1m³ de filtre
Population au 19/07/2019:
15 koïs
Filtration:
Skimmer avec pompe SF8000 + Bonde de fond inversée avec pompe SF8000 vers FAG SuperSieve, pompe SFeco12000 vers FAT AquaForte + Blaster 6 chambres (1x2UV48w,5xTJ)
Projet:
rien…(bordures quand je serais décidé) :roll:

Avatar du membre
Maedhros
Arrivant(e)
Arrivant(e)
Messages : 5
Enregistré le : mar. 03 août 2021, 16:16
Localisation : Mouscron, Belgique

Re: Sur le flan au fond de l'eau

Message par Maedhros » sam. 20 nov. 2021, 10:12

Je réponds rapidement aux éléments que je connais de tête...je verrais à envoyer des photos quand je serai chez moi.

Alors oui je sais que la profondeur n est pas optimale pour des kois car je n ai que 80cm dans le bassin des poissons

L autre bassin ne contient rien de précis (enfin il y a une plante) ...je pompe depuis celui là déjà parce que le trop plein du grand se verse dedans
Et aussi pour prévenir d'un éventuel soucis sur le circuit de filtration, en cas de pertes le bassin des poissons ne se vide pas. (J ai eu qqs blagues lors de la remise en route/découverte de ces étangs ..)

La nourriture c'est Hikari Staple (celle qui m à été conseillée chez poissons d or)

Et non je ne change pas de volume d eau chaque semaine (enfin au début ça m arrivait par obligation mais plus depuis qqs temps)... je connaissais cette pratique pour des aquarium mais pas pour les étangs (monde que je découvre)

Niveau filtration la pompe c'est une aquaforte o série...4600l/hr

L uv c'est un pound clear advantage uv 25

Avatar du membre
Titousaure
Modérateur
Modérateur
Messages : 1819
Enregistré le : lun. 15 déc. 2014, 19:27
Localisation : Listrac-Médoc France

Re: Sur le flan au fond de l'eau

Message par Titousaure » dim. 21 nov. 2021, 06:20

Salut Maedhros.
On en sait déjà un peu +
En fait tu n'as pas de filtre si je pige bien. Juste une pompe (qui n'est pas un filtre) qui alimente un UVC.
Difficile à répondre sur la cause de la mort de tes poissons au début mais ce qui est certain c'est que ça ne peut pas fonctionner correctement cette affaire. Si en + tu ne fais pas de changement d'eau partiel toutes les semaines ça va encore aller + mal.
Il faut absolument remédier à ces 2 problèmes en priorité, car sinon tu vas droit dans le mur. Tes poissons vont tous y passer tôt ou tard.
A noter que les changements d'eau peuvent être allégés l'hiver car on nourrit moins voir pas du tout suivant le climat.
En période estivale on change 15 à 20 % d'eau /semaine.
L' hiver 5 à 10 % /semaine.
Pour la filtration il te faut absolument un vrai filtre multichambre.
Attention à l'usurpation de nom multichambre sur certain site. Un vrai multichambre c'est un filtre avec dedans des brosses pour la filtration mécanique et des tapis japonais ou autre pour la filtration biologique. Les filtres à mousses ne vont pas avec des kois, car déjà ils sont généralement trop petits et les kois polluent beaucoup. Résultat, la bio sera insuffisante et les mousses colmatent vitesse grand V. (Galère nettoyage et risque de débordement et vidange du bassin à la clef).
Un filtre comme ces deux ci-dessous iront.
Ne te fie pas aux capacités annoncées de ces filtres. Elles sont souvent optimistes, mais pour ton bassin ça le fera.
https://www.normandiekoi.com/materiels/filtrations-pour-les-bassins/filtrations-multi-chambres/8572-edouna-4.html
Ou
https://www.normandiekoi.com/materiels/filtrations-pour-les-bassins/filtrations-multi-chambres/8826-poly-tech-move-30.html
Tu peux trouver ce genre de filtre (ou équivalent) en occasion sur le bon coin à 300 ou 400 eur.
Tu peux également te le fabriquer avec des gros contenant divers (récuperateur d'eau, fût etc...). On t'en dira + si tu souhaites partir sur cette solution.
Toutefois le coût sera sensiblement le même qu'un filtre 3 ou 4 chambres d'occasion.
Dans tous les cas, gardes à l'esprit qu'un filtre à koi est assez gros. Plusieurs centaines de Litres. Dans ton cas comptes au minimum 100 L pour la filtration mécanique (avec une douzaine de brosses) et 250 à 300 L pour la bio.
Donc rien à voir avec les petites boîtes noires de 50 a 100 L remplies de mousses que tu peux voir en vente sur Amazon, Mano Mano, eBay etc...idem filtre Oase. Malgré leurs dires ces filtres conviennent juste pour des petits bassins avec quelques poissons rouges.
Une fois ceci réglé faudra aussi changer ta pompe Aquaforte qui est trop faiblarde. Tout le volume d'un bassin à koi doit passer dans le filtre entre 1h et 1h30 max.
Les pertes de charges d'une pompe pour une install classique, sont malheureusement conséquente. Une pompe perd entre 40 et 50 % de son débit initial pour emmener l'eau en entrée du filtre. C'est les fameuses pertes de charges qui sont induites par:
- La remontée d'eau jusqu'à l'entrée du filtre. (Ce dernier devra être le moins haut possible par rapport à la surface du bassin).
- UVC.
- Frottement de l'eau dans les tuyaux.
- Le tuyau devra avoir le diamètre le plus gros possible par rapport à la puissance de la pompe. Utiliser le diamètre de cannelure (sortie de la pompe) la plus grosse, sans oublier de couper les plus petites.
- Coudes. (Les limiter et surtout ne pas faire d'angles à 90 °)
- Distance filtre bassin la plus courte possible.
En + les constructeurs annoncent un débit max de tant de L/h, mais bien souvent on peut déjà compter 5 à 10 % en moins sans avoir pris en compte la moindre pertes de charges.
Tu pourras donc compter sur une pompe de 10 000 L/h minimum pour espérer avoir 5000 à 6000 L /h en entrée du filtre. Voir même peut-être une 12 000.
Ensuite ta pompe devra se trouver dans le bassin où se trouve les poissons. Sinon les déjections des poissons et tout autre pollution vont s'accumuler dans le bassin. Pas top top, et l'eau ne sera pas claire.
Ta pompe actuelle peut servir à alimenter une petite cascade pour ton bassin principal (B1) de max 80 cm de haut et 40 cm de large.
En mettant cette pompe (Aquaforte) dans le petit bassin (B2) qui alimente une cascade du bassin principale tu filtrera indirectement le petit bassin puisque la pompe de filtre enverra ensuite dans le filtre ce que l'autre pompe aura emmener.
Ton circuit d'eau sera:
Pompe Aquaforte dans B2 -----> cascade B1 -----> pompe B1 -----> Filtre ----->
retour filtre -----> dans B1-----> débordement B1 dans B2.
Je fonctionne comme ça chez moi avec mes 2 bassins. Mon B2 est dédié aux plantes.
Pour ton UVC de 25 W c'est OK. Il sera branché entre la pompe du B1 et le filtre.
Le tube retour de ton filtre devra plonger sous la surface du bassin à environ moins 15 cm. Cela avec un coude qui envoie l'eau le long de la paroi. Cela créera un mouvement circulaire avec un bon brassage et bonne oxygènation homogène.
Pour les 80 cm de profondeur ce n'est pas top top pour la nage et le développement des kois. Mais le plus gros problème sera l'inertie thermique de ton bassin. On va en parler après.
Les kois acceptent une plage de T° relativement importante.
L' hiver une eau à 4°ou 5° C est la température minimum de sécurité requise. Elles peuvent supporter moins sur quelques jours ou semaines.
Cependant même si les kois ne mangent plus lorsque que l'eau est à
7 ou 8 °C, ce ne sont pas des animaux qui hibernent par nature. On leur impose plutôt la chose sous notre climat qui, en France varie beaucoup suivant la région ou l'altitude.
Pour préparer des kois à l'hiver, elles devront avoir été bien nourris en période estivale et automne. Réduire le mieux possible la période de jeun hivernale est donc vivement conseiller. Tant qu'elles acceptent de manger on donne.
Attention la quantité de nourriture doit être largement réduite au fil de la baisse de température de l'eau. Leur système digestif est moins performant à basse T°. Une nourriture spécial basse T° à base de germe de blé (plus digeste) est également de mise.
Une cure de vitamines en automne et printemps et aussi bénéfique.
Pour revenir à la faible profondeur de ton bassin, on l'a dit les kois acceptent une plage de T° assez large, mais par contre beaucoup moins les changements brutaux de T°. Ton bassin aura donc du mal à tamponner les écarts de température. L' ensemble des couches d'eau vont vite se refroidir ou se rechauffer. Chose que les kois n'apprécient pas. Dans un bassin plus profond les couches se refroidissent ou réchauffent plus lentement, même si à la longue la T° fini par être quasi identique que ce soit en surface ou au fond.
Pour limiter le phénomène tu auras tout intérêt à:
- Essayer d'abriter au mieux ton bassin du vent froid.
- Mettre une couverture de bassin pour l'hiver et mettre un ombrage pour l'été.- - Réduire le débit de la pompe juste avant la periode ffroid.
- Suivant où tu habites, l'hiver tu peut arrêter le bulleur, sauf par gros froid avec risque de prise en glace totale de la surface du bassin. Le bulleur évite cette prise en glace totale qui causerait la mort rapide des poissons car la glace empêche les échanges gazeux de se faire. Le bulleur doit être remonter près de la surface l'hiver pour limiter le refroidissement rapide de toutes les couches du bassin.
L' hiver on conseille de faire tourner la filtration au ralentit (50 %). Une pompe avec un variateur de débit est donc un +. Cela permet de créer moins de mouvement dans l'eau et de limiter le refroidissement du bassin rapidement et aussi de baisser la conso électrique.
Il peut y avoir des poissons de la même espèce qui supportent moins le froid que d'autres. D'ailleurs, concernant ton poisson qui se met sur le flanc il est possible que la T° en soit la cause.
Pour finir il y a quelques règles de bases à respecter pour la réussite d'un bassin. Et elles sont incontournables, (sauf cas exceptionnel comme par exemple un bassin alimenté en permanence par un cour d'eau).
1) Mettre une bonne filtration adéquat au volume d'eau, nombre et genre de poissons. La pompe devra filtrer le volume du bassin en 1h30 grand max.
2) Cette filtration devra rester en fonctionnement 24h/24 et 365 jours/365.
3) Faire un changement d'eau partiel hebdomadairement.
4) Bonne oxygènation et circulation d'eau dans le bassin.
5) Ne pas surpeuplé le bassin par rapport à son volume et équipement.
6) Nettoyage de la filtration appropriée.
7) Entretien des plantations (tailles) en éliminant le maximum des parties mortes et mettre de temps en temps un petit coup d'épuisette fine pour sortir les plus gros déchets non aspirés par la pompe.
Pour la surveillance des paramètres les tests à gouttes JBL sont effectivement beaucoup plus précis. (Bandelettes à éviter).
Après quand les règles cités ci-dessus sont respecter et qu'on connaît l'eau qu'on utilise pour les changements d'eau partiels, y a plus trop à psychoter la dessus.
- KH: Une surveillance de ce paramètre (ainsi que de l'eau utilisée pour les changements partiels) sera une bonne chose à faire dans les 1er temps. La minéralisation de l'eau est importante pour le développement des poissons, régulation du PH et le bon fonctionnement du filtre.
- NO2 et Nh3: Les nitrites et ammoniaque (très toxiques) ne posent généralement pas de problèmes si là aussi les règles cités ci-dessus sont respectées.
Idem Nitrates.
Un contrôle nitrite peut toutefois s'avérer utile lors de la fraie des poissons ou tout événement indésirable et exceptionnel comme un distributeur automatique de nourriture qui m???? en lâchant toute la bouffe d'un coup ou retrouver un cadavre de bestiole noyée.
- NO3: Les nitrates ne posent pas de problème car toxique uniquement à fort taux. Les plantes et les changements d'eau suffisent à réguler le taux.
O²: L' oxygène ne posent généralement pas de souci mais un déficit mortel pour les poissons peut vite arriver en l'absence ou insuffisance d'un équipement dédié. (pompe à air et bulleur).
Les plantes produisent de l'O² la journée mais rejettent du CO² la nuit. L' apport en O² est donc encore plus important la nuit.
Attention aux couvertures hivernales avec des plaques en polystyrène. Ne jamais recouvrir la totalité de la surface avec. Un échange gazeux eau/air de 20 à 30 % de la surface du bassin doit toujours être de mise.
Voili voilou. Tu sais presque tout. :wave:
Bassin exotique 8m³ en polyester. Filtration: fag SuperSieve, fût brosses 220 L + filtres multichambres Eskada 4 XL, (TJ, matala, 50 L d' helix et divers autres medias), pompe Superfish Vario RC 20 000L/h, UVC Aquaking inox 40W, pompe air Hailea V60, pompe cascade Oase aquamax premium 6000L/h.
Population: 6 kois +2 shubunkins + banc de Notropis chrosomus.
Plantes: 2 nénus, thalia dealbata, 1typhas, Iris, acorus, 1 Cyprus papyrus
pondeteria, Sparganium, prêle, hyperius v, et Elodées Egeria densa

Avatar du membre
Maedhros
Arrivant(e)
Arrivant(e)
Messages : 5
Enregistré le : mar. 03 août 2021, 16:16
Localisation : Mouscron, Belgique

Re: Sur le flan au fond de l'eau

Message par Maedhros » mer. 01 déc. 2021, 11:19

Bonjour,

Merci beaucoup pour ces explications ôh combien complètes et emplies de sages enseignements.

Par où commencer:
Tout d'abord rappeler que j'ai acheté la maison avec les étangs déjà existants (mon idée de base était de les supprimer mais le côté bucolique et relaxant m'a séduit finalement); donc dimensions, bulleurs, pompes, uv, filtration ...tout était déjà en place même si j'ai du remplacer la pompe (j'avais amené l'ancienne pour être conseillé pour sa remplaçante, et c'est sur base de cela que l'aquaforte a été achetée).

Filtration

Alors là je me suis mal exprimé, il s'agit bien d'un système de filtration 3 chambres avec des brosses et des tapis japonais (je tenterai de joindre une photo dans le message si j'y parviens).
Pour l'entretien de la filtration, les tapis japonais doivent-ils juste être "rincé" ou ils doivent être remplacés (de temps en temps, régulièrement)?

J'aménagerai donc la sortie de filtration pour qu'elle se fasse directement dans le bassin et dirigée vers une paroi.

De fait je n'ai pas pensé couper les plus petites cannelure de sortie de pompe, mais mon tuyau est bien au plus gros diamètre possible.

Sinon mon eau est claire,
mais encore en cette période, j'ai des algues filamenteuses, je ne sais pas si c'est signe d'un déséquilibre ou autre problème?
20211120_101436.jpg
20211120_101424.jpg
20211120_101353.jpg
20211120_101243.jpg
Situation géographique

Petite précision, je vis en Belgique, pas très loin de Lille, de manière générale on n'a pas d'hiver trop trop rigoureux mais ça peut arriver;
je mettrai en place les conseils que ce soit pour l'hiver ou l'été.

Changement d'eau

Comme signalé précédemment j'ignorais que le changement d'eau hebdomadaire était également nécessaire pour les étangs, cet été j'ai été amené à remettre à niveau plus d'une fois; dans ces cas je le fais avec de l'eau de ville, on m'a dit que l'eau de citerne de pluie n'est pas forcement conseillée.
Mais bien sûr je n'empêche pas l'eau de pluie de tomber dans les étangs lorsqu'il pleut (même si c'est rare en Belgique :lol: )

Test

J'achèterai donc un autre système pour tester l'eau.

Je vais voir également pour des vitamines.
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.

Répondre

Retourner vers « Maladies »