Le système de notifications remplace les avertissements par email. Tout est réglable dans votre profil.
Vous pouvez charger facilement des images dans un message avec l'onglet "Fichiers joints" en dessous de la zone de message.
Cependant, nous vous encourageons à utiliser la Galerie Photos de façon à pouvoir retrouver vos photographies facilement.

:nenuy: Offres réservées aux membres actifs Aquajardin : Cliquez ici ~ Concours Bricolage : Cliquez ici

La filtration du bassin à koï vue par koihote

Tout sur l'eau, sa qualité, ses couleurs (verte, jaune, blanche, brune, rouge...), les mesures à prendre...

Modérateur : Equipe Aquajardin

Répondre
Avatar du membre
koihote
Modérateur
Modérateur
Messages : 1057
Enregistré le : sam. 08 juin 2013, 13:13
Localisation : sud-ouest, France

La filtration du bassin à koï vue par koihote

Message par koihote » lun. 15 oct. 2018, 12:02

Salutatouss,

Je vais par le biais de ce post me lancer dans une saga sur la filtration du bassin depuis mes débuts en 1994 jusqu'à ce jour.
Je vais faire des petites rubriques que je laisserai 3 à 4 jours minimum afin que vous puissiez émettre vos avis, critiques et autres idées.
Je rappelle que les idées émises ne sont basées que sur mon expérience, mes lectures, mes contacts avec d'autres hobbystes soit épistolaires soit réels...
Je vous demanderai juste lors de l'émission d'un avis de l'étayer afin qu'il engage une discussion.

Episode 1 : L'évolution du bassin et du filtre

Il y a 25/30 ans les bassins existaient surtout au Japon et se composaient d'un "petit" bassin et d'un "gros" filtre, ils étaient fortement chargés en koï de 60 cm et avaient de gros changement d'eau.
A cette époque on avait en Europe de petits bassins avec beaucoup de petits koï et par manque de place de très petits filtres aux caractéristiques utopiques. Par exemple mon premier filtre "filtrait" 9 m3 et se composait d'une pompe de 4 m3/h et la bio était réalisée par 4 mousses dont le volume total équivalait à une petite boîte à chaussure. Je n'ose pas vous décrire la cata qui s'en suivie dans mon bassin de 10 m3 avec koï et PR.

Puis vint la 2ème époque où au Japon rien ne changeait, sauf la taille des koï suite aux nouvelles lignées. Mais en Europe les micros filtres ont été remplacés par les multi-chambres de taille plus conséquente mieux adaptés à l'élevage des koï et plus faciles à mettre en oeuvre, backwash, upflow etc...Mais avec l'augmentation de la taille des filtres les bassins aussi ont grandit. Le système "bassin" ne fonctionnait toujours pas dans la majorité des cas !
On commençait à comprendre, voire à expliquer le cycle de l'azote. Du coup l'amateur était obliger sinon de recréer la nature (plantes oxygénantes et autres) ou de mettre en oeuvre de la technique afin de garantir une qualité d'eau aux koï. Mais la taille des ces filtres était grande, trop grande pour qui voulait un bassin sur son terrain.
Les fabricant ont donc élaborés des médias "haute performance" comme les céramiques micro-poreuses, ozoneur, filtre à bead etc... et exit les tapis japonais et autres brosses !
L'avantage de cet emballement technologique a été une meilleure explication des phénomènes chimiques qui se produisaient dans le bassin, car technologie va avec formules savantes et paramètres à foison : PH, KH, GH, NO2, NH4, NO3, Fe, T°, REDOX etc..
Mais il y 20 ans les hobbystes étaient plus intéressés par la couleur la taille et le prix des poissons que par ces caractéristiques, qui semble-t-il ne se voient pas. Ce qui était en partie dû aux vendeurs non spécialisées qui n'insistaient pas sur ce point crucial. 8/
Et ce fut à nouveau la débandade, car un média en céramique micro-poreux avec une surface colonisable en 1 L identique à un filtre classique en TJ de 3 m3 (avec intercalaires) ne fonctionne qu'en théorie et pas très longtemps car nous travaillons dans de l'eau "sâle".
A cette époque arrive internet avec des débits compatibles au visionnage de photo et enfin je vois les bassins et jardins japonais :super:
Je n'y connais toujours pas grand chose au monde du koï, mais suis capable de me rendre compte que ce que l'on me vend en jardinerie sur les médias, les filtres etc... est très loin des solutions mises en oeuvre par les Japonais :nonon:
Donc au boulot ! J' écume les sites, les articles, les forums, les bouquins et les magasins spécialisés, que je rencontre pour la première fois en Belgique avec force de conseils et de débriefing de voyages au Japon pour le koï hunting 8| :super: :merci:
Je vois notamment un magasin en Flandres "Paradise Of Japanese Koï" où les vortex font 1.5 à 2m de diamètre (loin des 60 cm et quelques litres que l'on veut me vendre en France) des chambres de filtration en inox de plusieurs m3 etc... Et le propriétaire de m'expliquer que la filtration doit faire 10% du volume du bassin 8| comme au Japon !

Il y a 15 ans, j'ai enfin compris que la taille du filtre était en rapport de la taille du bassin, mais j'ai traduit ça par la taille du filtre doit être en rapport avec la quantité de nourriture maxi que l'on administre en été. Et j'ai élaborée une formule "perso" en piquant des infos aux "Naïades", à "Koiconnect" et bien sûr "ATB" pour les principaux.
Voici les postulats de l'époque pour la réalisation de mon filtre :
20 koï de 60 cm = 4kgx20 = 80 kg de koï.
1.5% du poids en granulé = 1.2 kg max/jour.
Or 1 kg à 37% de protéine produit 37 g d'ammoniaque et il faut 5 m² de bio pour traiter 1 g de NH4 c'est à dire 185 m² de surface bio.
A quoi il faut ajouter 30% pour traiter les déchets végétaux et autres = 250 m².
Pour 1.2 kg il faut donc 300 m² de surface bio. :winner:
Il faut donc soit 214 L de céramique Biocerapond ou 300 L de Kaldness.

NB : Il ne s'agit en aucun cas de critiquer ce qui c'est fait, ou dit à l'époque et par qui de voir comment ma precéption du filtre a évoluée au fils du temps.
Bassin 42m3, semi hors sol, 2,5m3 bio kaldnes maison, filtre à grille maison, pompe tuyau 30m3,35 koï.

Avatar du membre
goma666
Super passionné(e)
Super passionné(e)
Messages : 5460
Enregistré le : jeu. 17 juin 2010, 20:54
Localisation : Belgique-Hainaut-Borinage City

Re: La filtration du bassin à koï vue par koihote

Message par goma666 » lun. 15 oct. 2018, 15:21

intéressant... faudrais que je fasse auss un jour le calcul du poids des poissons et voir ce que je donne à manger , je crois que je suis biennnnn en dessous... ;)
:wave: Manu
Bassin:
+/-18m³ + 1m³ de filtre
Population:
13 koïs (+6 jeunes de 2015)
Filtration:
Skimmer avec pompe SF8000 + Bonde de fond inversée avec pompe SF8000 vers FAG SuperSieve, pompe SFeco12000 vers FAT AquaForte + Blaster 6 chambres (1x2UV48w,5xTJ)
Projet:
rien…(peut être sortir les poissons en trop) :roll:

Avatar du membre
koihote
Modérateur
Modérateur
Messages : 1057
Enregistré le : sam. 08 juin 2013, 13:13
Localisation : sud-ouest, France

Re: La filtration du bassin à koï vue par koihote

Message par koihote » jeu. 18 oct. 2018, 20:13

Episode 2 :

Mon bassin de 12 m3 possédait 500 L de filtration mécanique, c'est à dire un récupérateur d'eau circulaire où l'eau arrivait tangentiellement par le bas à 40 cm du fond, l'eau était prélevée an haut au centre du vortex par 2 tuyaux de 63 eux-même entourés de 2 couronnes de brosses. Résultat nickel sauf que le nettoyage des brosses me mettait dans un sale état et une fois chargées de MES elles étaient très lourdes.
Le bio se composait de 2 autres cuves de 500 L en parallèle avec chacune 150 L de kaldnes en mouvement par une pompe à air de 70 l/min, le retour bassin se faisant par 2 tuyaux de 100.
Le système fonctionnait en pompage avec une pompe de 10 m3/h puis 12 m3/h, il y avait un UVc TMC de 55 W sur le tuyau d'arrivée au filtre en 50 mm le tout le plus court possible soit environ 1 m.

Résultat mon eau est claire, je vois mes 15 petits koï parfaitement, mes plantes vont bien et le héron chasse régulièrement. :super:

Mais, mes poissons ne grandissent pas beaucoup même s'ils ne sont jamais malade.
J'achète des tests d'eau : PH, KH, GH, NO2, NH3, NH4, Fe, PO4, Cu, NO3 et O2. Tout est bon même si certaines valeurs sont peu fiables telle O2 sauf PO4 qui est à plus de 5 mg/l.

Pourquoi ça ne fonctionne pas ?
Bassin 42m3, semi hors sol, 2,5m3 bio kaldnes maison, filtre à grille maison, pompe tuyau 30m3,35 koï.

Avatar du membre
koihote
Modérateur
Modérateur
Messages : 1057
Enregistré le : sam. 08 juin 2013, 13:13
Localisation : sud-ouest, France

Re: La filtration du bassin à koï vue par koihote

Message par koihote » sam. 20 oct. 2018, 20:39

Pourquoi ça ne fonctionnait pas ?!?

Je ne le sais que maintenant, mais revenons d'abord à comment on s'en rend compte...( hihihi)
En observant les koï, leurs couleurs sont ternes, mais ça on ne le sait que lorsqu'on les a vu avec des couleurs éclatantes ; ils ne grandissent pas beaucoup, au début, quand tout allait bien j'ai eu un oeuf qui faisait 60 cm 3 ans après la ponte puis ça n'a plus été le cas ; ils perdent les couleurs, mais ça peut aussi être génétique ; ils sont peureux, ça c'est un vrai signe de mal-être ; il y a plein de soucis bénins, écailles soulevées, mucus épais ou fluctuant, les blessures ne guérissent que si l'on ajoute des produits, des rougeurs ; mais comme tous ces soucis se règlent on n'y prête pas trop attention. Je rappelle que le milieu est "sain" d'après les bouquins et qu'il n'y a pas de pathologies au départ.
Mais au moindre dérapage il y des maladies qui s"étendent très vites et les problèmes sont virulents.

Revenons à nos moutons, pourquoi c' est comme ça ?
Ce n'est pas à cause du nombre de koï, ils sont petits et très peu nourri, mais à cause du débit dans la filtration !!!!!
En effet il y a 10/15 ans on prônait : le bassin toutes les 2 h dans le filtre, mais à ce rythme les bactéries ne recevaient pas assez à manger et le bio-film ne pouvait pas s'étendre sur l'ensemble des médias à coloniser, ou pas assez rapidement.
Alors en réalité c'est encore plus grave, puisque le calcul de mon filtre lui permet de recevoir un bon débit, mais les fabricants de pompe donnent des caractéristiques très optimistes à leur produits, comme les fabricants de filtre etc... Donc ma pompe de 12 m3/h ne devait délivrer que 8 à 9 m3/h sans remontée, or j'ai 60 cm de différence de miroir d'eau. Donc en réalité, mais à l'époque je n'ai pas mesuré, mon débit réel devait être de 6 m3/h dans le filtre : TRES INSUFFISANT POUR UN BASSIN DE CETTE TAILLE AVEC CETTE POPULATION.
Heureusement que je ne donnais pas beaucoup à manger (car je contrôlais mes paramètres d'eau).
Autre critère de "mauvaise" eau, qui induit une mauvaise condition des koï, je ne faisait pas de changement d'eau en hiver, heureusement à l'époque il ne durait que 2 mois, aujourd'hui il est plus long (par rapport aux T° d'eau, pas des T° extrêmes).
Un autre point faible amené par ce débit ridicule est qu'il y a sédimentation de matières organiques dans le bassin, le filtre ayant des backwash réguliers et un entretien correct . Ces matières sont propices au développement d'un autre type de bactéries qui ne font pas de traitement de l'ammonium ou des nitrites, donc le combat sanglant pour la survie ou l'expansion est perdu d'avance par les bactéries souhaitées.

Actuellement jusqu'à 40 m3 on considère les bassins comme petits et qu'il faut passer toutes les heures dans le filtre. Au-delà on peut baisser le débit.
Bassin 42m3, semi hors sol, 2,5m3 bio kaldnes maison, filtre à grille maison, pompe tuyau 30m3,35 koï.

Avatar du membre
koihote
Modérateur
Modérateur
Messages : 1057
Enregistré le : sam. 08 juin 2013, 13:13
Localisation : sud-ouest, France

Re: La filtration du bassin à koï vue par koihote

Message par koihote » mar. 23 oct. 2018, 21:04

Episode 3 :

On sait faire un filtre, volume, débit, agencement des médias, une filtration mécanique lente (sauf pour les FAT) et une filtration bio très bien irriguée pour traiter rapidement un maximum d'eau.
Voyons à quoi servent les bactéries de démarrage.
En premier lieu à enrichir les producteurs et revendeurs de ce type de produit !
En effet les bactéries nitrifiantes du cycle de l'azote sont des bactéries aérobies autotrophes, or dans la poudre il n'y a pas d'air, ni de substrat, il en est de-même pour les "sauces" ou autres gels de démarrage pour l'oxygène.
Donc contrairement à leur appellation ce type de bactérie est un coup de pousse au filtre du bassin en traitant ponctuellement et à court terme les nitrites du bassin, elles ne servent en aucun cas de "démarreur" de filtre puisque la place qu'elles vont occuper ne sera pas disponible pour les bactéries souhaitées, de plus ces bactéries ne nidifient ni ne colonisent donc une fois leur cycle révolu elles meurent.
Si vous voulez démarrer rapidement un bassin mettez des médias déjà colonisés dans le filtre, ou urinez dans l'eau en y ajoutant une bonne poignée de terre de forêt, ce sera plus efficace.
Le pic de nitrite est un indicateur du démarrage du filtre, si vos valeurs ne dépassent pas 0.2 mg/l pour un bassin neuf c'est que votre filtre ne fonctionne pas.
Il est donc également intéressant de mesurer l'ammonium, c'est le déchet émis par les koï lors de la digestion des protéines.
Au démarrage d'un bassin on aura de l'ammonium qui sera traité par le filtre bio qui va alors produire du nitrite qui sera ensuite traité pour produire du nitrate quand la filtration bio sera établie. Et comme ça n'est pas le cas sur un bassin neuf on aura notre fameux pic de nitrite. :roll:
Lors de du pic il ne faut pas arrêter de nourrir les koï sous peine de tuer les bactéries par manque de nourriture, mais il faut réduire la quantité. Les koï peuvent en transitoire vivre avec 2 voire 5 mg de nitrite mais il faut un PH de 7.5° ou moins. Il ne faut donc pas s'affoler pendant le pic de nitrite. Autre remarque les changements d'eau ne sont d'aucune utilité pendant le pic pour le faire diminuer, sauf une très courte période car les koï produisent de l'ammonium en permanence.
Il faut laisser faire la nature...
A bientôt :wave:
Bassin 42m3, semi hors sol, 2,5m3 bio kaldnes maison, filtre à grille maison, pompe tuyau 30m3,35 koï.

Avatar du membre
koihote
Modérateur
Modérateur
Messages : 1057
Enregistré le : sam. 08 juin 2013, 13:13
Localisation : sud-ouest, France

Re: La filtration du bassin à koï vue par koihote

Message par koihote » mer. 31 oct. 2018, 21:03

Episode 4 : Pourquoi un pré-filtre mécanique ?

Parce que les bactéries nitrifiantes on besoin d'un média propre pour s'implanter plus rapidement.
Si l'on constate qu'il y a le même pouvoir nitrifiant dans le bassin que dans la bio pour un bassin et un filtre établi, il n'en est pas de même pour un jeune bassin. Dans ce cas, l' intérêt c'est de faire passer le pic de nitrite le plus vite possible afin que nos hôtes retrouvent une vie paisible et saine.
Petit rappel du rôle du filtre mécanique : Il doit sortir du bassin (voire du filtre pour les systèmes récents, FAT, FAG...) les particules en suspension dans l'eau.
Pourquoi faut-il sortir ces MES ? Car elles servent de nourriture aux bactéries hétérotrophes qui vont les dissoudre. Le soucis c'est que ces bactéries se reproduisent très rapidement par rapport aux nitrifiantes qui sont autotrophes (celles qui nous intéressent dans la filtration bio), donc si on ne donne pas à manger aux hétérotrophes elles laisseront de la place aux autotrophes car dans la nature il n'y a pas de place libre !
Il faut donc faire des back wash et nettoyer le filtre régulièrement et bien sûr changer de l'eau.
Bassin 42m3, semi hors sol, 2,5m3 bio kaldnes maison, filtre à grille maison, pompe tuyau 30m3,35 koï.

Avatar du membre
koihote
Modérateur
Modérateur
Messages : 1057
Enregistré le : sam. 08 juin 2013, 13:13
Localisation : sud-ouest, France

Re: La filtration du bassin à koï vue par koihote

Message par koihote » lun. 05 nov. 2018, 21:01

Hey les zamis,

Je ne suis pas entrain d'écrire la bible de la filtration, j'essaye d'ouvrir un débat sur les différentes manières d'appréhender un filtre pour bassin à koï en le basant sur mon expérience, alors si vous avez des doutes d'autres avis ou des incompréhensions allez-y!
A vos plumes ;)
Bassin 42m3, semi hors sol, 2,5m3 bio kaldnes maison, filtre à grille maison, pompe tuyau 30m3,35 koï.

Avatar du membre
Titousaure
Modérateur
Modérateur
Messages : 399
Enregistré le : lun. 15 déc. 2014, 19:27
Localisation : Listrac-Médoc France

Re: La filtration du bassin à koï vue par koihote

Message par Titousaure » mer. 07 nov. 2018, 00:37

Bonjour à tous.
Koihote.
Je crois que la mauvaise saison étant là, ça à saper le moral à bon nombre, et nos bassins étant entrés en léthargie profonde n'aidant pas. Le fofo est en sommeil visiblement. Bon.... Ceci-dit un peu comme tout les ans à cette période. Vivement mars/avril. :D
Bassin 6m³ en polyester. Filtre Kamizu 9, pompe Oase aquamax Premium 6000L/h, UVC TMC 25w, pompe air Hailea V30, pompe cascade Oase classic 8000L/h.
Population: 3 kois + 5 gardons +1 shubunkin + 1 poisson rouge + banc de Notropis chrosomus.
Plantes: 2 nénus, thalia dealbata, 1typhas, Iris, acorus, 1 Cyprus papyrus
pondeteria, Sparganium, prêle, hyperius v, et Elodées Egeria densa

Répondre

Retourner vers « Qualité de l'eau »