Le système de notifications remplace les avertissements par email. Tout est réglable dans votre profil.
Vous pouvez charger facilement des images dans un message avec l'onglet "Fichiers joints" en dessous de la zone de message.
Cependant, nous vous encourageons à utiliser la Galerie Photos de façon à pouvoir retrouver vos photographies facilement.

:nenuy: Offres réservées aux membres actifs Aquajardin : Cliquez ici ~ Concours Bricolage : Cliquez ici

Les algues, mythe et réalité !

Forum sur la vie végétale aquatique. Plantes flottantes, oxygénantes, filtrantes, nymphéas...

Modérateur : Equipe Aquajardin

Répondre
Avatar du membre
yves
Admin
Admin
Messages : 16404
Enregistré le : mar. 17 août 2004, 19:12
Localisation : Hainaut - Belgique
Contact :

Les algues, mythe et réalité !

Message par yves » mer. 01 août 2018, 17:20

Il y a ce mythe, que le nitrate (NO3) et le phosphate (PO4) causent des algues qui se répandent à une vitesse folle. Mais ce n'est pas vrai du tout ! Dans cet article, nous allons essayer d'expliquer pourquoi NO3 et PO4 ne sont pas responsables de la prolifération d'algues dans nos aquariums d'eau douce et nos bassins.

Tout d'abord, vous devez réaliser, que les algues vivent en deux étapes. La première étape est une spore d'algues et la deuxième est une algue commune, comment vous le savez de votre aquarium. Vous pouvez le comparer à un papillon. D'abord, il y a une chenille et au bout d'un moment un beau papillon.

Mais voici la différence fondamentale : chaque étape mange autre chose. Les spores d'algues mangent de l'ammoniac (NH4) et les algues mangent du nitrate (NO3) et du phosphate (PO4).

Les spores d'algues sont invisibles et présentes dans chaque aquarium et bassin. Nous devons les empêcher de devenir une algue. Comme nous l'avons déjà dit, ils ont besoin pour leur croissance d'ammoniac (NH4) et d'énergie - lumière. Vous ne pouvez pas leur donner ces deux choses, sinon il y aura une grande prolifération d'algues. Vous ne pouvez pas supprimer la lumière parce que les plantes ne poussent pas, il n'y a donc qu'une seule solution possible: il ne peut y avoir aucun ammoniac (NH4) !

L'ammoniac provient de vieilles feuilles disgracieuses, de déchets de poisson et de nourriture. Nous devons maintenir le niveau d'ammoniac aussi bas que possible. Comment ? Nous devrions installer de gros filtres, où l'ammoniac est transféré au nitrate (NO3). Les spores d'algues ne sont pas capables de recevoir le nitrate, donc peu importe si les niveaux de nitrate (NO3) sont élevés. Nous pourrions également changer l'eau régulièrement pour réduire les niveaux d'ammoniac. Mais quel est le plus important ? Nous devons garder les plantes en bon état, car lorsque les plantes sont faibles -> le système est faible -> l'ammoniac est présent et les spores d'algues deviennent des algues. Donc, si vous ne voulez pas qu'une algue s'épanouisse, vous devez vous soucier de vos plantes.

Comme nous l'avons déjà dit, les spores d'algues recherchent l'ammoniac (NH4) et les algues ont besoin de nitrate (NO3). Vous lisez cet article probablement en retard, parce que vos spores d'algues sont devenues des algues régulières. Mais ne vous inquiétez pas. Vous pouvez toujours rectifier le tir. Vous devez commencer par ajouter du nitrate (NO3), du phosphate (PO4) et tous les autres nutriments importants, y compris le CO2. Cela n'a aucun sens ? Non, cela a du sens. Vous devez vous soucier de vos plantes, car elles ne sont pas en bonne forme en ce moment. Les vieilles feuilles produisent de l'ammoniac (NH4) et les spores d'algues deviennent des algues. La fertilisation fera en sorte que vos plantes seront en bonne forme et qu'elles ne produiront plus d'ammoniac (NH4), donc il n'y aura pas de nouvelle algue. De plus, des plantes saines mangent de l'ammoniac, ce qui fait que les spores d'algues en souffriront. D'autre part, les algues qui sont présentes pousseront parce que c'est une algue mature qui mange du nitrate (NO3). Oui, c'est vrai, mais vous allez l'enlever au bout d'un moment et il n'y en aura plus, parce que vous avez éliminé l'ammoniaque, donc aucune autre spore ne deviendra une algue. Assez cool, n'est-ce pas ?

S'il y a une prolifération d'algues dans votre bac et que vous réduisez le dosage d'engrais, c'est le pire que vous puissiez faire car vos plantes souffriront d'un manque de nutriments, leurs feuilles seront inesthétiques et causeront de l'ammoniac (NH4) - > algues. Les plantes doivent être en bonne santé, seulement dans ce cas, les algues ne se développeront pas.

Source :
http://aquarium-fertilizer.com/nitrate-no3-and-phosphate-po4-dont-cause-algae-ammonia-does

Avatar du membre
Silvia
Habitué(e)
Habitué(e)
Messages : 121
Enregistré le : mar. 21 mars 2017, 11:02
Localisation : Haute-Savoie, France

Re: Les algues, mythe et réalité !

Message par Silvia » mer. 01 août 2018, 17:33

Très instructif !
En ce moment j'ai pas mal de feuilles d'iris qui sèchent, et tombent dans l'eau, je n'y ai pas touché pour l'instant et avec la chaleur on a toujours peur de la prolifération des algues, mais depuis quelques temps déjà j'ai des algues qui se sont mises au pied de mon iris au dessus de la terre du panier qui est complètement immergé, je voulais les enlever mais c'est tout emmêler avec ma morène, alors je n'y ai pas touché et pour l'instant la masse d'algues grandit un petit peu, mais franchement pas vite du tout donc j'attend de voir, je me dis que ça fait un refuge aux bestioles aussi et de l'ombre dessous.
Il ne me semble pas en avoir vu ailleurs, ou alors elles sont plus dans le fond.

Avatar du membre
Silvia
Habitué(e)
Habitué(e)
Messages : 121
Enregistré le : mar. 21 mars 2017, 11:02
Localisation : Haute-Savoie, France

Re: Les algues, mythe et réalité !

Message par Silvia » lun. 29 oct. 2018, 09:26

Est ce que les algues filamenteuses disparaissent l'hiver avec le froid ? Elles sont gélives ?

Avatar du membre
goma666
Super passionné(e)
Super passionné(e)
Messages : 5463
Enregistré le : jeu. 17 juin 2010, 20:54
Localisation : Belgique-Hainaut-Borinage City

Re: Les algues, mythe et réalité !

Message par goma666 » lun. 29 oct. 2018, 10:14

Silvia a écrit :
lun. 29 oct. 2018, 09:26
Est ce que les algues filamenteuses disparaissent l'hiver avec le froid ? Elles sont gélives ?
non, ça reste. le mieux est de les enlevés au maximum, avant que ça ne soit une catastrophe, et pire pour la remsie en route du printemps.
enfin, quand il y a de la glace, là je sais pas ce qui se passe en dessous :roll:
:wave: Manu
Bassin:
+/-18m³ + 1m³ de filtre
Population:
13 koïs (+6 jeunes de 2015)
Filtration:
Skimmer avec pompe SF8000 + Bonde de fond inversée avec pompe SF8000 vers FAG SuperSieve, pompe SFeco12000 vers FAT AquaForte + Blaster 6 chambres (1x2UV48w,5xTJ)
Projet:
rien…(peut être sortir les poissons en trop) :roll:

Avatar du membre
Silvia
Habitué(e)
Habitué(e)
Messages : 121
Enregistré le : mar. 21 mars 2017, 11:02
Localisation : Haute-Savoie, France

Re: Les algues, mythe et réalité !

Message par Silvia » lun. 29 oct. 2018, 13:32

Ok merci, j'en ai pas encore trop trop mais elles sont emmêlées avec ma morène alors c'est galère à enlever, j'aurais rien fait si elle disparaissaient l'hiver, mais puisque c'est pas le cas.
Mais la morène disparait au fond l'hiver pour remonter au printemps, je vais attendre qu'elle soit complètement parti, là je devrais pouvoir plus facilement enlever les algues.

Avatar du membre
koihote
Modérateur
Modérateur
Messages : 1067
Enregistré le : sam. 08 juin 2013, 13:13
Localisation : sud-ouest, France

Re: Les algues, mythe et réalité !

Message par koihote » mer. 31 oct. 2018, 20:42

Salutatouss,

Il y a des erreurs dans l'article du début, je ne les relèverai pas (sauf s'il y a un intérêt particulier) ce qui compte c'est la philosophie générale.
Il y a effectivement plus de développement d'algues en hiver dans les bassins claires car il n'y a pas de poissons (koï) pour les grignoter. Les bassins à poissons rouges sont envahi toute l'année.
Il est illusoire de faire baisser le taux d'ammoniac (NH3) par des changements d'eau puisque c'est le résultat de la digestion des protéines par les poissons. Le taux remonte très vite après les changement d'eau.
Le pourrissement des plantes sous l'eau produit plus de méthane que d' ammoniac, il procure aussi un bon terrain pour les bactéries pathogènes.
L' UVc élimine les algues larvaires ou unicellulaires et en aucun cas les algues implantées dans le bassin. Si on ne met pas l' UVc en route avant l'éclosion des algues (algal bloom) il sera dépassé par la quantité à traiter après celle-ci.
:wave:
Bassin 42m3, semi hors sol, 2,5m3 bio kaldnes maison, filtre à grille maison, pompe tuyau 30m3,35 koï.

Répondre

Retourner vers « La Flore aquatique »