Le système de notifications remplace les avertissements par email. Tout est réglable dans votre profil.
Vous pouvez charger facilement des images dans un message avec l'onglet "Fichiers joints" en dessous de la zone de message.
Cependant, nous vous encourageons à utiliser la Galerie Photos de façon à pouvoir retrouver vos photographies facilement.

:nenuy: Offres réservées aux membres actifs Aquajardin : Cliquez ici ~ Concours Bricolage : Cliquez ici

Comment rendre son PC silencieux ?

Aide à l'informatique de base, internet, matériels...

Modérateur : Equipe Aquajardin

Répondre
Avatar du membre
yves
Admin
Admin
Messages : 16326
Enregistré le : mar. 17 août 2004, 19:12
Localisation : Hainaut - Belgique
Contact :

Comment rendre son PC silencieux ?

Message par yves » ven. 12 oct. 2007, 20:55

Autrefois, les ordinateurs étaient très peu bruyants car les processeurs qu’ils embarquaient étaient peu puissants et ne nécessitaient aucun système de refroidissement, la température de l'air ambiant suffisait alors à leur faire garder une température de fonctionnement correcte.

Le plus souvent, les composants qui équipaient ces ordinateurs étaient peu nombreux au sein même du boîtier. Un seul ventilateur suffisait alors à refroidir l’ensemble car l’air pouvait y circuler plus librement. L’ordinateur était donc quasi-inaudible.

Le problème s'est toutefois complexifié avec l'arrivée de processeurs de plus en plus puissants et la multiplication des composants équipant les ordinateurs qui ont entraîné une augmentation massive de la température au sein du boîtier. Diverses solutions de refroidissement ont donc vu le jour. Ainsi, la hausse du nombre de ventilateurs et l’augmentation pure et simple de la vitesse de rotation de ces derniers ont considérablement augmenté le bruit de fonctionnement général d’un ordinateur.

Il existe deux types de bruits: les bruits aériens, c’est-à-dire les bruits émis par une source n’ayant pas de contact avec la structure, et les bruits solides, qui ont pour origine une mise en vibration directe de la structure. Les bruits aériens se propagent par l’air, exemple : le flux d’air brassé par un ventilateur en rotation.

Dans le cas de bruits solides une structure ou paroi est soumise à un contact qui la fait vibrer, faisant à son tour vibrer l’air, exemple : un disque dur mal vissé faisant vibrer les parois du boîtier d’un ordinateur. Il est donc important de lutter contre les deux types de bruit à la fois.

Si la pièce dans laquelle se trouve l'ordinateur est pleine d’obstacles et de matières absorbantes, comme un tapis, une moquette ou du papier peint épais, les ondes ont moins tendance à se réfléchir car elles sont comme étouffées par ces matériaux.

Si, au contraire, la machine est placée dans un espace dégagé avec des surfaces dures, comme du carrelage, du métal, du verre ou des murs lisses, les sons se diffusent et résonnent facilement. Le simple fait de placer par exemple, son ordinateur sous le bureau et sur une moquette, contribue donc déjà à réduire quelque peu les bruits émis par ce dernier.

Le boîtier qui est en quelque sorte la carrosserie de l’ordinateur, ne sert pas uniquement à héberger tout un tas de composant (carte mère, disque dur…) au sein d’un amas de tôle.
Il a aussi pour rôle d’être un rempart contre le bruit car quand un son rencontre une paroi, son énergie est en partie réfléchie, absorbée et transmise. En isolant, on empêche l'énergie de se transmettre, de traverser la paroi et de se réfléchir.
L’idéal serait que ni le disque dur, ni le ventilateur, ni les vis, ni les plaques de tôle, ni quoi que ce soit ne vibre à l’intérieur du boîtier. En effet, celui-ci agit comme une caisse de résonnance et la plus petite vibration dans le moindre recoin du boîtier peut se transmettre et s’amplifier au point de générer des nuisances importantes.

On peut également s'équiper d'un boîtier muni de parois épaisses et denses et qui soit le mieux fermé possible. Puisqu'il n'est pas possible de fermer le boîtier hermétiquement on peut aussi tapisser l’intérieur du boîtier avec une matière absorbante (type plaquette de mousse ou de polystyrène expansé).

Le bloc d’alimentation électrique est en règle générale fourni avec le boîtier du PC, mais si besoin est, celui-ci peut facilement être remplacé par une alimentation plus silencieuse dans le cas où cette dernière serait trop bruyante.
En effet, cet élément alimente en énergie l’ordinateur, il dégage donc de la chaleur qui nécessite d’être évacuée à l’aide d’un ventilateur, souvent synonyme de bruit supplémentaire.
S’il doit être remplacé, veillez donc à choisir une alimentation silencieuse, de préférence thermo-régulée (adapte automatiquement la vitesse de rotation du ventilateur en fonction de la température de l’alimentation) et suffisamment puissante afin d’alimenter correctement en énergie les composants de votre ordinateur. Lors du montage, il faut correctement fixer le bloc d’alimentation au boîtier de l’ordinateur afin qu’il n’y ait pas de vibrations nuisibles.

Le choix de la carte mère est important car elle détermine la gamme de processeurs à laquelle on a accès. Mieux vaut donc privilégier une carte compatible avec un processeur qui chauffe peu car certains CPU chauffent beaucoup et d'autres moins.
Pour exemple, les processeurs Intel Core 2 Duo sont puissants, et chauffent relativement peu. Du coup, ils nécessitent moins de refroidissement (ventilateur plus lent et donc moins bruyant), au bénéfice du silence. On peut éventuellement aussi recourir au sous-voltage et sous-cadençage du processeur quand c’est nécessaire (pour réduire la consommation, la chaleur, le bruit,…). C’est ce qu’on appelle l’underclocking, à l’inverse de l’overclocking (augmentation de la fréquence de fonctionnement).

Les jeux vidéo et les applications 3D ont nécessité une montée en puissance des cartes graphiques équipant les ordinateurs. Cette débauche de puissance dégage énormément de chaleur et nécessite un refroidissement actif. C’est souvent un petit ventilateur rapide et bruyant qui se charge de jouer ce rôle.
Heureusement des ventilateurs moins bruyants que ceux d’origine existent sur le marché. Dans le cas d’un changement pur et simple de toute la carte graphique, les fabricants ont désormais fait des efforts afin de diminuer les nuisances sonores. On trouve ainsi des cartes graphiques performantes et pas trop bruyantes à la fois chez ATI et Nvidia, les deux constructeurs de référence en la matière.

Les disques durs font un bruit typique. On dit qu’ils “grattent”. Ce bruit est encore plus prononcé avec les disques très rapides et dont la capacité de stockage est grande.

De plus, ceux-là ont tendance à beaucoup chauffer, ce qui nécessite un refroidissement dédié, augmentant ainsi encore le bruit. En utilisant un disque dur pour ordinateur portable 2,5” au lieu d’un disque classique 3,5”, on est moins confronté aux problèmes de chauffe et de bruit.
En effet, ces "petits" disques durs ont une vitesse de rotation moins élevé et les têtes de lecture ont tendance à mons "gratter" le plateau, d'où un niveau sonore moins élevé. Leur branchement requiert un simple petit adaptateur que l'on peut facilement se procurer chez un bon revendeur informatique.
Par contre ce que l’on gagne en confort acoustique on le perd en performance car ils sont moins rapides ques les 3,5". C’est donc un choix à faire… Habituellement les disques sont logés dans un rack (une sorte de cage) en métal qui est fixé au boîtier. Tout cela à l'aide de vis métalliques. Ce dispositif permet évidemment aux vibrations du disque de se transmettre aisément au boîtier. Il existe heureusement dans le commerce des kits anti-vibrations ou des kits de suspension qui permettent de désolidariser le disque du boîtier.

Pour les initiés, il existe des solutions de watercooling (refroidissement à eau) afin de refroidir son PC.
Cette technique consiste à apposer un échangeur sur les parties chaudes de l’ordinateur (processeur, carte graphique…) et d’y faire circuler un liquide à l’aide de tuyaux reliés à une pompe et un dissipateur (éventuellement refroidi par ventilateur).
Cependant, même si cette méthode offre de très bons résultats concernant le refroidissement des composants, le silence de ce genre d'installation dépend beaucoup du niveau sonore de la pompe et de l'éventuelle présence de ventilateurs.

Une mauvaise circulation de l’air au sein même du boitier peut provoquer une hausse de sa température, et donc une augmentation du niveau sonore car cela oblige les ventilateurs à tourner plus vite.
Pour y remédier, il faut donc bien agencer les différents composants de l’ordinateur et notamment les câbles de connexion et d’alimentation qui peuvent vite faire obstacle à la bonne circulation de l’air. Il est par exemple judicieux d’utiliser des nappes rondes pour relier son disque dur à sa carte mère, d’utiliser des gaines, ou bien d’attacher ses câbles à l’aide de bande velcro.

Bien dégager ces voies permet donc en même temps de bien refroidir le PC et de diminuer le niveau sonore global. Concernant la poussière, elle empêche la bonne dissipation de la chaleur, tout comme elle empêche l’air de bien circuler. Des filtres anti-poussières peuvent être utiles à condition de les nettoyer très régulièrement, sinon ils forcent les ventilateurs à tourner plus fort, un peu à la manière d’un aspirateur qui a le tuyau bouché.

Les nuisances sonores peuvent par conséquent grimper très rapidement. Il est tout aussi indispensable de régulièrement dépoussiérer l’intérieur de son ordinateur en débranchant préalablement son cordon d'alimentation, en veillant également à ne rien endommager avec l'embout de son aspirateur, et en faisant attention à l’électricité statique.


En résumé...

On constate donc que l'environnement autour de l'ordinateur et chaque composant de ce dernier ont un rôle à jouer afin de réduire efficacement les bruits.
Les composants les plus silencieux et ceux produisant le moins de chaleur sont donc à privilégier car ils solliciteront moins les systèmes de refroidissement actifs (ventilateurs), qui sont des sources de bruit importantes.
Le refroidissement passif (radiateurs) est également une option intéressante, mais il ne peut généralement pas suffire à lui seul pour refroidir l’ensemble d’un ordinateur. Cependant une combinaison des deux (actif et passif) peut donner de très bons résultats.

Source : L'internaute

Avatar du membre
HamHam
Admin
Admin
Messages : 1210
Enregistré le : mar. 17 août 2004, 09:16
Localisation : Besançon (Eh oui me revoilà à la case départ)
Contact :

Message par HamHam » ven. 12 oct. 2007, 21:52

yves a écrit :Le bloc d’alimentation électrique est en règle générale fourni avec le boîtier du PC, mais si besoin est, celui-ci peut facilement être remplacé par une alimentation plus silencieuse dans le cas où cette dernière serait trop bruyante.
En effet, cet élément alimente en énergie l’ordinateur, il dégage donc de la chaleur qui nécessite d’être évacuée à l’aide d’un ventilateur, souvent synonyme de bruit supplémentaire.
S’il doit être remplacé, veillez donc à choisir une alimentation silencieuse, de préférence thermo-régulée (adapte automatiquement la vitesse de rotation du ventilateur en fonction de la température de l’alimentation) et suffisamment puissante afin d’alimenter correctement en énergie les composants de votre ordinateur. Lors du montage, il faut correctement fixer le bloc d’alimentation au boîtier de l’ordinateur afin qu’il n’y ait pas de vibrations nuisibles.
L’alimentation a fait du Progress concernant la puissance et le bruit.
Concernant celui-ci, tout dépend du matériau de l’hélice.
En général, les alim de nos jours ont un niveau de dB (décibel) compris entre 10-25 ;)


yves a écrit :Le choix de la carte mère est important car elle détermine la gamme de processeurs à laquelle on a accès. Mieux vaut donc privilégier une carte compatible avec un processeur qui chauffe peu car certains CPU chauffent beaucoup et d'autres moins.
Pour exemple, les processeurs Intel Core 2 Duo sont puissants, et chauffent relativement peu. Du coup, ils nécessitent moins de refroidissement (ventilateur plus lent et donc moins bruyant), au bénéfice du silence. On peut éventuellement aussi recourir au sous-voltage et sous-cadençage du processeur quand c’est nécessaire (pour réduire la consommation, la chaleur, le bruit,…). C’est ce qu’on appelle l’underclocking, à l’inverse de l’overclocking (augmentation de la fréquence de fonctionnement).
Là aussi, la miniaturisation permet de moins consommer donc de moins chauffer.
Les ventilateurs du processeur ainsi que celui du chipset d’origine suffisent largement mais vous avez aussi la possibilité de trouvez encore moins bruyant en fonction du matériau cuivre/aluminium alu ou simplement cuivre.
Quant à choisir la carte mère, je vous conseille les passifs (radiateur avec viaduc) (moyen-haute gamme) ;)

Si vous optez pour les cartes mères début de gamme et donc ventilateurs (processeur/chipset), veuillez à dépoussiérer…tous les 6-12 mois, cela évitera le colmatage et les pannes ;)


yves a écrit :Les jeux vidéo et les applications 3D ont nécessité une montée en puissance des cartes graphiques équipant les ordinateurs. Cette débauche de puissance dégage énormément de chaleur et nécessite un refroidissement actif. C’est souvent un petit ventilateur rapide et bruyant qui se charge de jouer ce rôle.
Heureusement des ventilateurs moins bruyants que ceux d’origine existent sur le marché. Dans le cas d’un changement pur et simple de toute la carte graphique, les fabricants ont désormais fait des efforts afin de diminuer les nuisances sonores. On trouve ainsi des cartes graphiques performantes et pas trop bruyantes à la fois chez ATI et Nvidia, les deux constructeurs de référence en la matière.
Les cartes graphiques, là, elles sont tellement puissantes de nos jours pour les jeux qu’il faut plus de puissance donc chaleur….

A surveiller aussi la poussière !!!


yves a écrit :Les disques durs font un bruit typique. On dit qu’ils “grattent”. Ce bruit est encore plus prononcé avec les disques très rapides et dont la capacité de stockage est grande.

De plus, ceux-là ont tendance à beaucoup chauffer, ce qui nécessite un refroidissement dédié, augmentant ainsi encore le bruit. En utilisant un disque dur pour ordinateur portable 2,5” au lieu d’un disque classique 3,5”, on est moins confronté aux problèmes de chauffe et de bruit.
En effet, ces "petits" disques durs ont une vitesse de rotation moins élevé et les têtes de lecture ont tendance à mons "gratter" le plateau, d'où un niveau sonore moins élevé. Leur branchement requiert un simple petit adaptateur que l'on peut facilement se procurer chez un bon revendeur informatique.
Par contre ce que l’on gagne en confort acoustique on le perd en performance car ils sont moins rapides ques les 3,5". C’est donc un choix à faire… Habituellement les disques sont logés dans un rack (une sorte de cage) en métal qui est fixé au boîtier. Tout cela à l'aide de vis métalliques. Ce dispositif permet évidemment aux vibrations du disque de se transmettre aisément au boîtier. Il existe heureusement dans le commerce des kits anti-vibrations ou des kits de suspension qui permettent de désolidariser le disque du boîtier.
Les disques durs, on y peut rien !!!
Quand ils travaillent, un bruit d’enfer mais bon cela veut dire qu’ils travaillent lol

Pour compenser le bruit, il existe des Kits (boitier ou autre) qui le protège des vibrations donc moins de bruit ;)


yves a écrit :Pour les initiés, il existe des solutions de watercooling (refroidissement à eau) afin de refroidir son PC.
Cette technique consiste à apposer un échangeur sur les parties chaudes de l’ordinateur (processeur, carte graphique…) et d’y faire circuler un liquide à l’aide de tuyaux reliés à une pompe et un dissipateur (éventuellement refroidi par ventilateur).
Cependant, même si cette méthode offre de très bons résultats concernant le refroidissement des composants, le silence de ce genre d'installation dépend beaucoup du niveau sonore de la pompe et de l'éventuelle présence de ventilateurs.
Le WaterCooling est le must mais encore…le PRIX !!!
Y a même ceux qui font des compétitions de benchmark sur l’overcloking (faire monter les fréquences à l’extrême pour plus de performance) et utilisent de l’azote liquide


yves a écrit :En résumé...

On constate donc que l'environnement autour de l'ordinateur et chaque composant de ce dernier ont un rôle à jouer afin de réduire efficacement les bruits.
Les composants les plus silencieux et ceux produisant le moins de chaleur sont donc à privilégier car ils solliciteront moins les systèmes de refroidissement actifs (ventilateurs), qui sont des sources de bruit importantes.
Le refroidissement passif (radiateurs) est également une option intéressante, mais il ne peut généralement pas suffire à lui seul pour refroidir l’ensemble d’un ordinateur. Cependant une combinaison des deux (actif et passif) peut donner de très bons résultats
Mon résumé, le bruit dans un ordinateur a fortement diminué de ceux d'avant ensuite vient le « high tech » et là, faut débourser soussous :p
Je suis pour le passif et de nouveaux matériaux pour la dissipation ;)
Thierry Meach
"Si le mal existe en ce monde,il est dans le coeur de l'humanité."

Me contacter :
- Email : hamham@aquajardin.net / meach@free.fr

Avatar du membre
val33
Apprenti(e)
Apprenti(e)
Messages : 62
Enregistré le : dim. 24 juin 2007, 10:39
Localisation : 33 bordeaux

Message par val33 » sam. 13 oct. 2007, 13:38

ou alors vous l'enfermez lol

Image

Avatar du membre
PASO
Apprenti(e)
Apprenti(e)
Messages : 58
Enregistré le : dim. 26 août 2007, 08:33
Localisation : Essonne

Message par PASO » sam. 13 oct. 2007, 18:23

val33 a écrit :ou alors vous l'enfermez lol

Image
Excellent :wink:
L'eau source de vie

Avatar du membre
PASO
Apprenti(e)
Apprenti(e)
Messages : 58
Enregistré le : dim. 26 août 2007, 08:33
Localisation : Essonne

Message par PASO » sam. 13 oct. 2007, 18:25

Et en écran de veille on oublie pas :

L'AQUARIUM

:lol:
L'eau source de vie

Répondre

Retourner vers « Informatique et nouvelles technologies »